Emmanuel Macron se fait gifler en déplacement dans la Drôme, deux hommes interpellés (VIDÉO)

Une vidéo qui choque les politiques et l’opinion publique.

Si le covid-19 est une des priorités du gouvernement, les autres sujets ne sont pas pour autant délaissés. En effet, cet après-midi, le président de la République s’est rendu dans la Drôme à la rencontre des restaurateurs, et un événement inédit a eu lieu en direct. Alors qu’il s’approchait des barrières pour serrer la main des personnes qui l’attendaient à la sortie du lycée hôtelier de Tain L Hermitage, un individu en a profité pour le gifler. Deux hommes ont par la suite été interpellés… Une vidéo diffusée partout sur les réseaux sociaux qui fait réagir les Français, tout comme les politiques !

#Macron se fait gifler en direct de #Tain pic.twitter.com/tsXdByo22U

La scène s’est produite à la sortie du lycée hôtelier de Tain L Hermitage. Le président serre quelques mains avant de monter dans sa voiture pour le déjeuner. Cote Elysée, on décrit plutôt « une tentative de gifle » https://t.co/mFhsTPqefN

Un à un, les personnages politiques français se sont exprimés sur Twitter pour dénoncer cet acte de violence. De l’extrême droite à l’extrême gauche, tous ont défendu le président de la République. “Si le débat démocratique peut être âpre, il ne saurait en aucun cas tolérer la violence physique. Je condamne fermement l’agression physique intolérable qui a visé le président de la République”, a tweeté Marine Le Pen. De son côté, le président de LFI, Jean-Luc Mélenchon, défend également Emmanuel Macron sur Twitter : “Cette fois-ci vous commencez à comprendre que les violents passent à l’acte ? Je suis solidaire du Président. Certains ont tout de même saisi l’occasion pour faire référence aux élections présidentielles : “Quel que soit son ridicule, un président de la République ne doit pas devenir une tête à claques. Cette torgnole présidentielle est insupportable. La seule gifle tolérable est la gifle électorale qu’il recevra en 2022 !”, a tweeté Gilbert Collard, député au Parlement européen. Une violence dont beaucoup d’hommes politiques ont déjà été victimes…

Cette fois-ci vous commencez à comprendre que les violents passent à l’acte ? Je suis solidaire du Président.

Si le débat démocratique peut être âpre, il ne saurait en aucun cas tolérer la violence physique. Je condamne fermement l’agression physique intolérable qui a visé le président de la République. MLP #Tain

Source: Lire L’Article Complet