Ellie Kemper (Unbreakable Kimmy Schmidt) critiquée pour avoir participé à un concours raciste, elle réagit au scandale

Suite au tollé provoqué par sa participation à un concours raciste, Ellie Kemper a réagi au scandale en présentant officiellement ses excuses sur Instagram.

Vous l’ignorez peut-être mais Ellie Kemper a autrefois été élue reine de beauté du Veiled Prophet Ball, un concours créé par des suprémacistes blancs qui aurait eu un lien avec le Ku Klux Klan. Face à l’ampleur de la polémique, l’actrice de la série Unbreakable Kimmy Schmidt est sortie du silence pour la première fois : “Quand j’avais 19 ans, j’ai décidé de participer à un bal des débutantes dans ma ville natale. L’organisation centenaire qui a organisé ce bal avait un passé incontestablement raciste, sexiste et élitiste. Je n’étais pas au courant de son histoire à l’époque mais l’ignorance n’est pas une excuse. J’étais assez âgée pour m’instruire avant de m’engager. Je déplore, je dénonce et je rejette sans équivoque la suprématie blanche. En même temps, je reconnais qu’en raison de ma race et de mes privilèges, je suis la bénéficiaire d’un système à la justice inégale et aux avantages inégaux.”

https://www.instagram.com/p/CP02q0Nt3-8/

Une publication partagée par Ellie Kemper (@elliekemper)

Après avoir hésité à ignorer les critiques à son égard, Ellie Kemper a décidé de les prendre en compte et a poursuivi : “Je crois fermement aux valeurs de gentillesse, d’intégrité et d’inclusion. J’essaie de vivre ma vie conformément à ces valeurs. Si ce que j’ai vécu est une indication que ces organisations et ces institutions dont le passé est en deçà de ces croyances doivent être tenues pour responsables, alors je dois voir le côté positif de cette mésaventure. Je veux présenter mes excuses aux personnes que j’ai déçues, je promets qu’à l’avenir, j’écouterai et je continuerai à m’éduquer et à utiliser mon privilège pour rendre cette société meilleure car je suis persuadée que nous en sommes capables.” De leur côté, les responsables du bal ont affirmé au magazine People qu’ils prônaient “l’inclusion, la diversité et l’égalité” et qu’ils “rejetaient absolument le racisme.”

Source: Lire L’Article Complet