Pas une potiche : Melania Trump a eu la peau d’un collaborateur de Donald

D’après l’historienne présidentielle Kate Andersen Brower, Melania Trump est déjà parvenue à faire virer l’un des collaborateurs de son mari Donald Trump, quand il était à la tête des Etats-Unis.

Melania Trump est une femme de caractère. Celle qui ne vit plus à la Maison Blanche depuis le mois de janvier dernier n’a pas livré l’intégralité de ses secrets. Si on savait qu’elle avait énormément de pouvoir, voilà qu’on découvre qu’elle en avait plus que prévu. Le site Meaww rapporte les confidences de l’historienne présidentielle Kate Andersen Brower, à VOA News, et c’est incroyable. “Melania Trump a fait licencier un haut conseiller à la sécurité nationale dans l’administration de son mari parce qu’elle n’aimait pas la façon dont son personnel a été traité lors d’un voyage à l’étranger par ce conseiller,” s’est souvenue l’auteure de l’ouvrage First Women.

Kate Andersen Brower a également admis que la mère de Barron avait eu énormément d’influence sur les décisions de Donald Trump lorsqu’il était président des Etats-Unis, à l’instar de Nancy Reagan à l’époque où son mari Ronald Reagan était à la tête du pays. “Nancy Reagan était vraiment le service des ressources humaines de son mari. Elle a décidé qui serait dedans et qui était dehors,” s’est-elle amusée.

Les caprices de Melania dénoncés

L’auteure Carol Leonnig, journaliste du Washington Post, a sorti le livre Zero Fail: The Rise and Fall of the Secret Service dans lequel elle lève le voile sur le prix exorbitant de la sécurité de Donald Trump et Melania. L’addition de leur protection s’élèverait à 600 millions de dollars (ou 492 millions d’euros) pour les contribuables. En effet, l’ex-First lady avait souhaité que Barron puisse continuer à aller à l’école à Washington D.C pour terminer son année scolaire. Et pour que ce caprice soit réalisable, il a fallu embaucher une garde rapprochée.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet