Cédric Jubillar, gros consommateur de stupéfiants : les révélations de sa mère Nadine

Le 24 août 2021, Le Parisien a fait de nouvelles révélations au sujet de la disparition de Delphine Jubillar. Selon nos confrères, la mère du prévenu, Nadine Jubillar, aurait dépeint un portrait peu flatteur de son fils, Cédric.

  • Delphine Jubillar

Des confidences choc. Huit mois après la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines, les enquêteurs ignorent toujours où se trouve l’infirmière de 33 ans, mère de deux enfants. Son mari, Cédric Jubillar, incarcéré à la prison de Seysses pour “homicide volontaire sur conjoint”, tente par tous les moyens de retrouver sa liberté. En attendant, certaines langues commencent à se délier dans la petite ville du Tarn… Comme le révèle Le Parisien le 24 août 2021, la maman de Cédric Jubillar, Nadine, a confié aux enquêteurs que son fils était un gros consommateur de cannabis. Des confidences qui pourraient faire du tort au prévenu…

Cédric Jubillar était accro au cannabis

Mercredi 16 décembre 2020, quelques heures après avoir signalé la disparition de sa femme aux gendarmes de Cagnac-les-Mines, Cédric Jubillar accueille sa mère, Nadine, pour qu’elle s’occupe de ses deux enfants. Auditionnée dans l’après-midi, cette dernière confiera que son fils est “un gros consommateur de stupéfiants”, écrit Le Parisien : “Il fume beaucoup, beaucoup”, aurait glissé Nadine Jubillar aux gendarmes. Interrogé à ce sujet, le mari de la disparue n’aurait pas démenti : “Entre sept et neuf joints par jour. (…) Mon problème, c’est la drogue”, aurait-il confié.

Lors cet entretien, Nadine Jubillar a également partagé son ressenti au sujet de la disparition de sa belle-fille : “Je suis mitigée… Si elle a voulu lui donner une leçon, elle a bien joué. Mais si ce n’est pas ça, j’espère juste que mon fils ne lui a rien fait”, aurait-elle confié aux enquêteurs. Ce jour-là, Nadine Jubillar n’en dira pas plus. Ce n’est que dans la nuit du 17 au 18 juin 2021, au cours d’une nouvelle audition, qu’elle émettra des doutes quant à l’innocence de son fils… “Tu es mon fils, je t’aime et je serai toujours là pour toi. Mais parle, s’il te plaît”, aurait-elle confié à Cédric Jubillar devant les gendarmes. Impassible, ce dernier avait répondu : “Je n’ai rien fait maman”.

Pour l’heure, Cédric Jubillar est toujours présumé innocent.

Source: Lire L’Article Complet