VIDEO « Vous êtes des grands malades » : les matinaliers de BFM TV s’étonnent de ce qu’ils font

Manger une côte de bœuf grillée au barbecue à 7h20 ? Pourquoi pas, après tout. D’abord très surpris, Christophe Delay et Adeline François, les matinaliers de BFM TV, sont finalement passés à table avec un de leurs collègues dans le jardin de la chaîne.

Travailler dès potron minet, ça creuse. Mais peut-être pas au point d’avoir envie de se faire un gros barbecue à 7h20… Ce vendredi 11 juin, c’est pourtant ce qui a été proposé aux présentateurs de Première édition, la matinale de BFM TV. Dans une séquence plutôt inattendue, Christophe Delay et Adeline François se sont rendus dans le jardin de la chaîne d’information en continu. « Vous savez quoi ? Ce matin dans Première édition, il y a barbecue ! », s’est enthousiasmé le duo, parti retrouver le reporter Stefan Etcheverry. Le pauvre journaliste, qui s’était retrouvé sous des trombes d’eau la semaine dernière lors de son sujet sur le camping, était cette fois au sec sous un beau soleil. Accompagné d’un expert du barbecue, il n’était pas seulement là pour donner des conseils sur la cuisson des merguez : il avait aussi préparé une dégustation. Au menu : antipasti et côte de bœuf saignante qui sortait tout juste de la grille. « Vous êtes des grands malades… 7h15, une côte de bœuf, a lâché Christophe Delay, aussi étonné qu’amusé. Non mais ça va pas non ? »

Le présentateur météo de BFM TV finit les restes

Pendant que ses collègues s’installaient à table et présentaient ce sujet sur le barbecue, Stefan Etcheverry découpait la cote de boeuf pour ses collègues, à la bonne franquette, et commençait à préparer le dessert. « Comment ça, le dessert ? », a lancé avec surprise Christophe Delay. Son camarade lui a alors montré qu’il allait leur faire des abricots rôtis à la mangue. Mais si Adeline François semblait partante, le journaliste a temporisé : « Il va falloir qu’on revienne tout à l’heure, a-t-il répondu. On a accessoirement un journal à faire à 7h30. »

Les présentateurs de Première édition sont ensuite remontés en studio pendant la chronique économique, reprenant leur place habituelle. Mais Christophe Person, l’expert météo, ne les a pas suivis : il est resté dans le jardin pour faire le point sur le temps. « Il fallait que je reste, parce que vous n’avez pas fini la côte de bœuf, a-t-il expliqué. Je vais devoir m’en charger ! » Ce serait dommage de gâcher.

Source: Lire L’Article Complet