"L’Etreinte" : le grand retour au cinéma d'Emmanuelle Béart, à fleur de peau

Récit intimiste d’une jeune veuve qui se reconstruit, L’Etreinte reflète la sensibilité d’un nouveau cinéaste, Ludovic Bergery, à laquelle répond celle d’Emmanuelle Béart. Un film majeur pour la réouverture des salles, ce mercredi 19 mai.

Actrice trouve réalisateur

Veuve depuis six mois, Margaux (Emmanuelle Béart), la cinquantaine, déménage dans la vieille maison familiale et reprend ses études. Seule, en quête d’une vie nouvelle, elle cherche de nouvelles émotions et peut-être l’amour. Intégrée à une bande d’étudiants plus jeunes qu’elle, Margaud multiplie des relations superficielles qu’elle aimerait durables avec des hommes de son âge, jusqu’à se perdre ?

C’est le premier grand rôle d’Emmanuelle Béart depuis une dizaine d’années. Rare, on comprend qu’elle reprenne du service pour ce portrait de femme qui semble écrit pour elle. Fidèle à son talent, elle est dans cette justesse de ton et de naturel qui caractérisent son jeu. Cette harmonie, loin de toute sophistication, est au diapason du choix de mise en scène de Ludovic Bergery, plus observatrice que lyrique.

Parenthèse désenchantée

Si elle est de tous les plans et porte le film sur ses épaules, Emmanuelle Béart est entourée de jeunes acteurs talentueux qui constituent la bande d’étudiants qu’elle fréquente, comme Sandor Funtek ou Marie Zabukovec. Mais c’est avec Vincent Dedienne qu’elle entretient une amitié protectrice et sans ambiguïté, puisque gay. Sentant sa fragilité, il la guide au seuil de cette nouvelle vie, et la conseille avec bienveillance. Un beau rôle.

Mais de quelle “étreinte”, pour reprendre le titre du film, s’agit-il ? Celle des émotions qui submergent Margaud depuis la mort de son mari, de sa quête d’une vie nouvelle, de sa relation avortée avec son prof d’allemand, de celle insatisfaisante avec Gaston, qu’interprète un Yannick Choirat volage … ? La belle construction en boucle du film donne la réponse, au terme de cette parenthèse désenchantée mais pleine d’espoir.

La fiche

Genre : Drame
Réalisateur : Ludovic Bergery
Acteurs : Emmanuelle Béart, Vincent Dedienne, Tibo Vandenborre
Pays : France
Durée : 1h40
Sortie :19 mai 2021
Distributeur : Pyramide Distribution

Synopsis :Margaux a perdu son mari et commence une nouvelle vie. Elle s’installe chez sa sœur et s’inscrit à l’université pour reprendre des études de littérature. Mais rapidement, elle ressent le besoin d’autres émotions. Elle part en quête d’amour, au risque de s’y perdre…

Source: Lire L’Article Complet