Départ de J-P Pernaut : pour PPDA, la direction de TF1 “plus intelligente” qu’à son époque (VIDEO)

Dans “C à Vous” sur France 5, Patrick Poivre d’Arvor a estimé que TF1 s’est beaucoup mieux comporté avec Jean-Pierre Pernaut qu’avec Claire Chazal ou lui-même.

À des années lumières de l’éviction arbitraire et très controversée qu’ont subi Claire Chazal et Patrick Poivre d’Arvor avant lui, le départ de Jean-Pierre Pernaut du JT de 13 Heures de TF1 se fait en toute sérénité. Le journaliste a eu le luxe de choisir le moment de son départ en plus de pouvoir l’annoncer lui-même et avec élégance en vidéo sur Twitter. Dans C à Vous ce mardi 15 septembre, Anne-Elisabeth a convié Patrick Poivre d’Arvor pour réagir à cet événement télévisuel qu’il a vécu très différemment en 2008.

À lire également

Patrick Poivre d’Arvor rend hommage à sa fille Solenn

Je pense qu’il a eu affaire à une direction plus intelligente, enfin… compréhensive !“, a-t-il d’abord déclaré. Loin d’être anodin, ce petit tacle n’a pas manqué de faire beaucoup sourire Stéphane Bern, lui aussi présent sur le plateau de France 5. “Ils ont dû discuter avant, je ne suis pas dans le secret (mais) ils ont dû lui dire : ‘C’est toi qui va annoncer ton départ, ce qui est quand même plus glorieux, et puis on va te prendre du temps, on ne va pas faire ça sur un coin de table’, comme ça c’était passé me concernant. Non, je pense que de ce point de vue, ils ont tiré des leçons, je trouve. Et puis c’est bien, parce que Claire Chazal avait été virée dans des conditions qui n’étaient pas bien dignes non plus“, a poursuivi PPDA, rassuré.

Jean-Pierre Pernaut sera toujours présent sur les antennes du groupe de TF1, comme il a tenu à le souligner dans sa vidéo. “On prépare un nouveau grand magazine sur les richesses infinies de notre terroir, un nouveau programme digital où je vous retrouverai régulièrement comme dans une nouvelle émission qui me ressemblera sur LCI“, a-t-il révélé, tout en confirmant qu’il serait toujours à la tête de SOS Village et de l’élection du plus beau marché de France.

Nicolas Perron

Source: Lire L’Article Complet