Port du masque en voiture : quelles sont les règles ?

Même si vous ne pouvez pas être verbalisé pour le non-port du masque dans votre propre véhicule, il existe tout de même quelques règles et conseils sanitaires bons à connaître. On fait le point, à l’heure du reconfinement.

Restez informée

Seul à bord : masque ou pas ?

La voiture est un lieu privé, il n’y a donc pas d’obligation d’y porter un masque. Cependant, il est préférable, si vous avez prévu de vous déplacer pour aller faire vos courses par exemple, de le porter dès le pas de votre porte et de ne le jeter ou le laver qu’une fois rentrée chez vous. Donc de ne pas le retirer le temps du trajet. En effet, on conseille de ne jamais toucher un masque posé sur le visage afin d’éviter la contamination des objets nous entourant, ici un volant ou un siège de voiture.

L’idéal est de vous laver les mains avant de rentrer dans l’habitable et en sortant. Vous pouvez aussi prévoir un flacon de gel hydroalcoolique dans votre voiture, un bon réflexe à prendre pour vous et vos éventuels passagers.

Attention si vous êtes plusieurs dans l’habitacle

Le saviez-vous ? Un décret indique “qu’aucun passager n’est autorisé à s’asseoir à côté du conducteur”. Mais aussi “qu’un seul passager est autorisé” à vous accompagner dans votre véhicule. Quant au port du masque, il est alors obligatoire pour tous, à partir de 11 ans. Mais cet article ne précise cependant pas si cette règle s’applique aux personnes d’un même foyer… Cela paraît peu probable ! Si vous prévoyez de faire du covoiturage, respectez donc ces règles : une seule personne avec vous, idéalement assise à l’arrière et à droite (le plus loin de vous donc) et port du masque obligatoire pour le conducteur et le passager, en plus des gestes barrières habituels (d’autant plus valables que la proximité physique est importante). Pensez aussi à aérer votre véhicule régulièrement, quelle que soit la météo !

Sachez enfin que si vous devez prendre un VTC ou un taxi, le port du masque y est obligatoire dès 11 ans. Le non-respect de cette obligation est passible d’une amende de 135 €. Et le nombre de passagers est fortement limité : une seule personne est autorisée à s’asseoir sur la banquette arrière, ou deux personnes d’un même foyer.

Source: Lire L’Article Complet