Manger bio réduit les risques de diabète de type 2, voici pourquoi

Une récente étude franco-américaine vient d’établir un lien entre prévention du diabète de type 2 et consommation de produits issus de l’agriculture biologique. Explications.

Restez informée

Absence de produits chimiques, valeurs nutritionnelles plus intéressantes… Les bienfaits du bio pour la santé et l’environnement ne sont plus à prouver. De nombreuses études ont déjà démontré notamment l’intérêt du bio dans la réduction des risques d’obésité, dans le bon fonctionnement du cerveau, ou encore la prévention des maladies cardiovasculaires.

Diabète de type 2 : manger bio pour prévenir les risques ?

Mais privilégier dans son alimentation des aliments issus de l’agriculture biologique pourrait également permettre de prévenir les risques de diabète de type 2, selon une récente étude menée par des chercheurs français et américains.

Leurs travaux, publiés dans l’International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity, suggèrent que la consommation d’aliments biologiques pourrait être associée à une baisse du risque de diabète de type 2.

En se basant sur des données récoltées auprès de 33 256 personnes pour une étude de cohorte NutriNet-Santé, et après avoir pris en compte l’activité physique, le tabagisme et la consommation d’alcool de chaque participant, les auteurs ont pu observer que les personnes les plus à risque de développer une hyperglycémie chronique (taux de sucre trop élevé dans le sang), étaient celles qui consommaient le moins ce type d’aliments qui n’ont pas été traités chimiquement.

Un régime alimentaire composé essentiellement de produits bio pourrait réduire en moyenne 35% les risques de développer un diabète de type 2 au cours de sa vie.

L’absence de pesticides dans les aliments bio protégerait d’une hyperglycémie

Les bienfaits du bio sur la prévention du diabète non-insulinodépendant, ont pu être particulièrement observés chez les femmes, comme l’a expliqué le Docteur Emmanuelle Kesse-Guyot, directrice de recherche à l’INRA et principale auteure de l’étude, au Monde :

“Nous voyons un effet particulièrement marqué chez les femmes, avec une réduction du risque de 65 % chez les plus grandes consommatrices de produits bio, mais pas d’effet statistiquement significatif chez les hommes, qui représentent 24 % de la cohorte”.

L’absence de pesticides et autres produits chimiques décriés, dans l’alimentation issue de l’agriculture biologique, comparée à l’alimentation issue de l’agriculture conventionnelle, pourrait expliquer les nombreux effets bénéfiques sur la santé, dont la diminution des risques de diabète de type 2.

“D’autres études expérimentales et prospectives devraient être menées pour confirmer ces observations.”, précisent les auteurs.

Source: Lire L’Article Complet