JO d'hiver 2022 à Pékin : Les États-Unis envisagent un boycott

Les américains songent à boycotter les JO d’hiver pour trouver une solution face à l’oppression des ouïgours par le gouvernement chinois. 

Dès le 4 février prochain, les Jeux olympiques d’hiver devraient se tenir à Pékin. Pourtant, Joe Biden qui avait abordé le sujet des Ouïgours avec son homologue chinois trois semaines après son investiture, envisage une discussion avec ses alliés pour boycotter l’évènement, le but : tirer la sonnette d’alarme concernant la persécution des Ouïgours en Chine, minorité musulmane. “Nous continuerons à consulter étroitement nos alliés et partenaires pour définir nos préoccupations communes et établir notre approche conjointe envers le Parti communiste chinois” explique le porte parole du département d’État américain, Ned Price, sur twitter. Si ce boycott s’ajoutait aux pressions de plus en plus fortes des gouvernements, il pourrait être déterminant pour la suite de la politique chinoise envers son peuple musulman. Mais là-bas, chaque jour est précieux…

As I said, we don’t have any announcement regarding the Beijing Olympics. 2022 remains a ways off, but we will continue to consult closely with allies and partners to define our common concerns and establish our shared approach to the PRC.

Depuis quatre ans, la répression des Ouïgours par le gouvernement chinois s’intensifie. Amnesty International estime aujourd’hui, qu’au moins un million de personnes ont été placées arbitrairement en détention dans des centres de “transformation par l’éducation” ou de “formation professionnelle”. Malgré les nombreux boycotts internationaux des usines textiles qui esclavagent les détenus dans ces centres, la Chine ne change rien et nie tout manquement aux droits de l’homme. La pression sur cet évènement sportif, un des plus médiatisé mondialement, est donc vu par les États-Unis comme une solution qui pourrait être efficace. Reste à savoir si ses alliés, dont la France, suivront le mouvement…

Source: Lire L’Article Complet