Égalité hommes-femmes : Aujourd'hui, 4 novembre, les femmes travaillent désormais gratuitement

C’est à partir d’aujourd’hui, mercredi 4 novembre, que les femmes commencent à travailler sans être réellement rémunérées. Retour sur des inégalités hommes-femmes qui continuent d’exister.

Si la tendance est au changement, l’égalité hommes-femmes est pourtant encore loin. Malgré des combats acharnés qui font rage depuis plusieurs années, aujourd’hui le mercredi 4 novembre, les femmes cesseront symboliquement d’être rémunérées. Selon le collectif Les Glorieuses, les femmes perdent presque 40 jours de jours ouvrés par rapport aux hommes payés globalement 15,8 % de plus (données Eurostat). Un chiffre qui n’a guère évolué depuis plus d’une décennie. Pour dénoncer cette injustice, l’hashtag #4novembre16h16 a d’ailleurs émergé sur Twitter. Malgré les quelques affrontements virtuels sur l’oiseau bleu, un sondage mené par Les Glorieuses montre néanmoins que 88 % des hommes pensent que cette différence “est une honte“.

Pour continuer la lutte, Les Glorieuses ont mis en place une pétition incitant le gouvernement à intégrer le mot “femme” dans le plan de relance économique, avec entre autres, une valorisation des métiers où les femmes sont plus nombreuses comme les métiers du soin, un congé paternité équivalent à celui des mères et une intégration féminine aux décisions liées au plan de relance. Malgré la promesse de campagne d’Emmanuel Macron de faire de “l’égalité hommes-femmes une cause nationale” force est d’avouer que les changements peinent à venir. En outre, la crise sanitaire actuelle ricoche durement sur la situation économique et devrait creuser un peu plus l’écart salarial entre les deux sexes.

Source: Lire L’Article Complet