Décollement de la rétine : quels sont les symptômes et comment le soigner ?

Le décollement de la rétine ne doit pas être pris à la légère et impose une consultation en urgence chez son ophtalmologue. Quels sont les symptômes ? Comment le soigner ? Les réponses du Dr Pablo Plaza, Chirurgien Ophtalmologue, du Centre Médical Ophtalmo Expert Mérignac.

Restez informée

La rétine est une membrane qui tapisse l’œil et est chargée de capter les images et de les transmettre au système nerveux central. Elle est constituée de dix couches différentes et c’est grâce à elle que nous sommes capable de distinguer plusieurs millions de couleurs et 750 niveaux de luminosité.

Qu’est-ce qu’un décollement de la rétine ? 

L’incidence annuelle du décollement de la rétine en France est de une personne sur 10.000. Il touche indifféremment les hommes et les femmes autour de la soixantaine. “Un décollement de la rétine est un processus dans lequel la dernière couche de la rétine, l’épithélium pigmentaire, se sépare du reste.“, explique le Dr Plaza. Il existe différents types de décollement de rétine mais le plus souvent il s’agit d’un décollement rhegmatogène. Celui-ci survient lorsque une déchirure se produit au niveau de la rétine périphérique et va provoquer le décollement. “La déchirure est provoquée par les tractions internes du vitrée, le gel qui est dans l’œil.”, ajoute le médecin.

Un décollement non traité est un risque pour la vue

Le risque principal si un décollement n’est pas traité rapidement est celui de la perte irréversible de l’acuité visuelle du patient.“, explique le Dr Plaza. Ce dernier ajoute que c’est l’atteinte éventuelle de la macula, la partie centrale de la rétine, qui marque le pronostic visuel du patient.

Mais il existe également un autre risque, celui d’une modification de l’anatomie de l’oeil qui peut s’atrophier. “Dans les cas les plus graves, cela peut se finir en phthisis bulbi qui correspond à une perte totale du volume et de la fonction oculaires,” détaille le médecin.

Quels sont les symptômes d’un décollement de rétine ?

Pour réagir rapidement, il est très important de savoir reconnaître les symptômes du décollement de rétine. “Les symptômes principaux sont : voir comme à travers de l’eau dans une partie concrète du champ visuel, une perte d’acuité visuelle, voir des lumières et des moustiques d’un coup dans un œil“, détaille le Dr Plaza. L’apparition de ces symptômes doit conduire à consulter un ophtalmologue en urgence.

Quelles sont les causes d’un décollement de rétine ?

Il existe trois types différents de décollement de la rétine. Deux sont très peu fréquents : le décollement exsudatif et le décollement tractionnel. Le plus fréquent est, comme nous l’avons vu, le décollement rhegmatogène.

  • Le décollement exsudatif est provoqué par une forte uvéite postérieure ou par une tumeur.
  • Le décollement tractionnel est provoqué par un rétinopathie diabétique très avancée.
  • Le décollement rhegmatogène résulte d’une déchirure dans la rétine. Le vitrée se glisse en dessous de la rétine et la décolle.

Stress, port de lentilles, pathologie oculaire antérieure : Quels sont les facteurs de risque ?

Certaines personnes sont plus sujettes que d’autres à souffrir d’un décollement de la rétine. Parmi les facteurs de risques les plus importants on peut citer :

  • Avoir des antécédents de chirurgie intraoculaire
  • Souffrir d’une fort myopie
  • Avoir eu un traumatisme ou des maladies qui affectent la rétine et le vitrée comme les syndromes de Stickler ou de Jansen.
  • Souffrir d’une rétinopathie diabétique très avancée

Pour prévenir cette maladie le plus important est de faire un fond d’œil de temps en temps, surtout si on présente des facteurs de risque. Le Docteur Plaza est toutefois formel, un décollement de la rétine ne peut pas être corrélé à un stress intense ou au port de lentilles de contact.

Comment soigner un décollement de la rétine ?

Dans le cas d’un décollement de type exsudatif il faut avant tout traiter la cause. Pour les décollements tractionnel et rhegmatogène le traitement est chirurgical“, explique le médecin. Il existe deux types de chirurgie : une chirurgie classique où le médecin intervient sur la sclère, la partie extérieure de l’oeil, et une chirurgie intraoculaire qu’on appelle vitrectomie. “Elle consiste à éliminer le vitrée pour empêcher les tractions qui ont provoqué la déchirure. On réalise du laser sur la blessure puis on remplit l’oeil avec un gaz qui empêche le liquide de décoller à nouveau la rétine”, détaille le Dr Plaza. Ce dernier insiste sur la nécessité pour le patient de suivre scrupuleusement le traitement prescrit par le chirurgien après la chirurgie.

Merci au Dr Pablo Plaza, Chirurgien Ophtalmologue, du Centre Médical Ophtalmo Expert Mérignac.

A lire aussi :

⋙ Ophtalmologiste : j’y vais quand ?

⋙ Cataracte, glaucome, DMLA… Comment se faire dépister rapidement ?

⋙ 5 vérités sur le glaucome

Source: Lire L’Article Complet