Covid-19 : un vaccin "efficace à 90%", d’après les premiers tests

Alors que la barre des 50 millions de cas de coronavirus dans le monde a été dépassée, une avancée majeure dans la lutte contre l’épidémie vient peut-être d’être franchie. En effet, les laboratoires Pfizer et BioNtech ont annoncés dans un communiqué conjoint, publié ce lundi 9 novembre 2020, avoir développé un vaccin “efficace à 90%”

Le géant pharmaceutique américain et son partenaire allemand sont les premiers à présenter des résultats positifs pour un essai clinique à grande échelle d’un vaccin contre le nouveau coronavirus.

“Plus de huit mois après le début de la pire pandémie en plus d’un siècle, nous pensons que cette étape représente un pas en avant significatif pour le monde dans notre bataille contre la Covid-19”, a déclaré le président-directeur général de Pfizer, Albert Bourla, dans un communiqué.

Une efficacité prouvée

L’efficacité du vaccin a été mesurée en comparant le nombre de participants infectés par le nouveau coronavirus dans le groupe qui a reçu le vaccin et dans celui sous placebo, “7 jours après la deuxième dose” et 28 jours après la première, ont expliqué les laboratoires.

Ils estiment, en outre, que les trois critères nécessaires (efficacité, absence de risque pour la santé et capacité de produire à grande échelle) à l’homologation du vaccin seront remplis d’ici la fin du mois. 

Selon Reuters, les deux entreprises ont déclaré qu’elles n’avaient jusqu’à présent constaté aucun problème sérieux de sécurité pour le candidat-vaccin et qu’elles comptaient demander aux États-Unis une autorisation d’utilisation d’urgence dans le courant du mois.

Des accords déjà signés

Les laboratoires ont d’ores-et-déjà conclu un contrat de 1,95 milliard de dollars avec le gouvernement américain pour la livraison de 100 millions de doses de vaccins à partir de cette année. Ils ont également conclu des accords d’approvisionnement avec l’Union européenne, le Royaume-Uni, le Canada et le Japon.

Pour gagner du temps, les entreprises ont commencé à fabriquer le vaccin avant de même de savoir s’il serait efficace. Elles prévoient désormais de produire jusqu’à 50 millions de doses ou suffisamment de vaccins pour protéger 25 millions de personnes dès cette année.

“Le premier ensemble de résultats de notre essai de vaccin Covid-19 de phase 3 fournit la preuve initiale de la capacité de notre vaccin à prévenir la Covid-19”, ont déclaré les laboratoires.

Sur la base de projections, les entreprises ont déclaré qu’elles prévoyaient de fournir jusqu’à 50 millions de doses de vaccins dans le monde en 2020 et jusqu’à 1,3 milliard de doses en 2021.

Selon The Gardian, cela signifierait que des membres du personnel hospitalier, comme les infirmier.e.s, pourraient être les premier.e.s à être vacciné.e.s dans certains pays avant la fin de l’année.

  • Covid-19 : l’OMS inquiète à propos d’une mutation du virus dans des élevages de visons
  • Covid-19 : la maladie entrainerait des problèmes d’audition

Source: Lire L’Article Complet