Covid-19 : sous quelles conditions pourrons-nous retourner à la salle de sport ?

L’accès aux salles de gym va bientôt être rétabli. Voici ce qu’il sera autorisé ou non de faire pour y accéder.

Restez informée

La troisième phase du déconfinement débute le 9 juin. Elle apporte une nouvelle vague d’assouplissement des restrictions. Le couvre-feu passe à 23 heures, le pass sanitaire entre en vigueur, l’intérieur des cafés et des restaurants va pouvoir rouvrir et les salles de sport aussi. Ces dernières devront se plier à un certain nombre de règles sanitaires, au même titre que les clients qui s’y rendront. Celles-ci sont listées dans un guide de recommandations édité par le ministère chargé des Sports le 19 mai dernier. Explications.

Une jauge fixée à 50% jusqu’au 30 juin

Depuis le 19 mai, les salles de sport ont recommencé à accueillir une partie de leur clientèle avec des certificats médicaux, ainsi que les athlètes de haut niveau. À partir du 9 juin, elles seront à nouveau ouvertes à l’ensemble du public. Mais puisqu’il s’agit d’un lieu clos, le gouvernement a décidé de limiter, au moins jusqu’au 30 juin, la capacité d’accueil à 50%. Elle passera à 100% à la levée des mesures si la situation sanitaire le permet. L’accès reste libre dans la plupart des salles, sans besoin de réservation (même si celle-ci est encouragée). Ce sera à l’équipe sur place de veiller au bon respect de la jauge. Elle pourra par ailleurs relever les identités des clients, par le biais de l’application TousAntiCovid entre autres, afin de conserver une trace en cas de cas positif au Covid-19.

Pratiquer la distanciation sociale

Cette mesure doit être appliquée en tout temps par les utilisateurs des machines. Ils doivent constamment être à un minimum de 2 mètres de distance les uns des autres lorsqu’ils s’entrainent sans masque. Si cela n’est pas possible, une “bulle” de 4m² devra être respectée par chacun. S’ils ont terminé leur activité et remis leur masque, pour passer à la caisse par exemple, ils devront conserver un écart minimal d’1 mètre. Le personnel doit veiller à ce que les règles d’hygiène soient également respectées (port du masque, lavage des mains, etc.).

Nettoyage et désinfection obligatoires du matériel

Bien qu’il est préconisé de limiter l’usage d’une machine à une personne, il est obligatoire de la nettoyer après chaque passage. Le personnel de l’établissement est responsable du nettoyage et de la désinfection “des locaux et en particulier [de] la désinfection régulière des zones de contact, des douches et des toilettes“. De la même manière, les salles ont l’obligation d’aérer les locaux en permanence en ouvrant les fenêtres, et “les portes d’entrées non automatiques resteront ouvertes dans la mesure du possible pour éviter les contacts sur leurs surfaces“. De cette manière, l’élimination des germes présents dans l’air et sur les appareils sera plus optimale.

Autorisation d’utiliser les vestiaires

Le ministère chargé des Sports recommande de limiter l’usage des vestiaires aux personnes prioritaires, et encourage les usagers à se doucher chez eux. L’accès aux vestiaires sera tout de même autorisé, mais sous conditions. D’abord, une jauge sera en vigueur là-bas également puis il faudra aérer efficacement la pièce. L’usage des douches collectives est autorisée tant que la distanciation sociale peut être maintenue. Le port du masque est obligatoire en-dehors des douches, et celles-ci doivent être nettoyées et désinfectées régulièrement. Enfin, “les articles en libre-service et à usage courant comme les sèche-cheveux, les cotons-tiges et les rasoirs jetables” seront interdit et les clients encouragés à ramener leurs effets personnels pour se changer.

A lire aussi :

⋙ Pass sanitaire : les enfants seront-ils aussi concernés ?

⋙ Sport à la maison : 10 conseils de coach pour atteindre vos objectifs

⋙ Déconfinement : mon employeur peut-il m’obliger à retourner au travail ?

Source: Lire L’Article Complet