Bac 2020 : contrôle continu pour le bac et le brevet ?

Jean-Michel Blanquer devrait se prononcer ce jeudi pour annoncer la formule choisie pour le bac et le brevet. Ce que l’on sait, c’est que la totalité des épreuves ne pourra se tenir comme prévu le 17 juin. Différentes options sont alors possibles. Entretien avec Carla Dugault, co-présidente de la FCPE, qui a participé aux réunions avec le ministre de l’Education.

  • Brevet en contrôle continu
  • Pas d’E3C ?
  • Contrôle continu partiel
  • Contrôle continu 100%
  • Sujets et épreuves
  • BTS et filières professionnelles
  • Bac reporté ?

[Mise à jour du 1er avril à 16h00]. Compte tenu du confinement, les lycéens ne  pourront passer le baccalauréat comme prévu le 17 juin. “Il y aura une part de contrôle continu a annoncé Jean-Michel Blanquer sur Europe 1 ce 30 mars. C’est très important qu’on puisse garantir à tous les élèves de Terminale qu’ils ne soient pas lésés par rapport aux générations précédentes et aux générations suivantes” avait-il déclaré quelques jours plus tôt sur BFMTV. “Bien-sûr, on va certainement devoir faire des aménagements (…) La forme que cela va prendre va forcément évoluer, mais en tout cas le baccalauréat aura lieu”, a-t-il déclaré. Le ministre de l’Education nationale devrait se prononcer ce jeudi sur les modalités du bac 2020. En attendant, il échange avec les organisations syndicales et les fédérations de parents d’élèves afin de trouver la meilleure formule pour le baccalauréat et le brevet. Carla Dugault, co-présidente de la FCPE, qui a participé aux réunions avec le ministre de l’Education et la Direction Générale de l’enseignement scolaire (DGesco), nous dévoile quelques pistes probables. Pour l’instant, plusieurs scénarios sont encore possible : le brevet en contrôle continu, la suppression des E3C, un bac sur dossier en contrôle continu, ou des épreuves allégées avec quelques matières… On fait le point.

Le brevet en contrôle continu

Ce qui est presque sûre, c’est que le diplôme national du brevet (DNB) devrait passer en contrôle continu“Il y a de toute façon une part importante de contrôle continu dans l’obtention du brevet, et cette option permettrait à tous les élèves de troisième de terminer l’année et de se concentrer sur la rentrée au lycée“, précise Carla Dugault.

Le bac en contrôle continu partiel, avec quelques matières

Un contrôle continu avec deux ou trois matières correspondant aux épreuves principales… C’est l’un des scénarios que pourrait privilégier le ministre de l’Education, qui souhaiterait retenir la matière dont le coefficient est le plus élevé. Il pourrait s’agir de l’épreuve de philosophie pour les séries L, des mathématiques pour les séries scientifiques, ou de la matière SES pour les séries ES. Par ailleurs, les notes prises en compte seraient celles obtenues dans l’année (ou au bac blanc).

Pas d’E3C pour les élèves de Première

Lors des réunions avec le ministère de l’Education, “toutes les organisations syndicales et fédérations de parents d’élèves s’accordent sur la suppression des E3C pour les élèves de Première”, précise Carla Dugault. Ces épreuves communes de contrôle continu ont débuté le 20 janvier et devaient se dérouler jusqu’au mois de juin. Dans le cadre du nouveau bac, le ministère de l’Education nationale avait d’ailleurs reconnu que des “ajustements étaient nécessaires”.

Le bac en contrôle continu (ou sur dossier)

Autre option : un baccalauréat en contrôle continu à 100%. La Fédération de parents d’élèves propose un baccalauréat en contrôle continu, en prenant en considération les notes du premier et deuxième trimestre. “On demande que les notes de Première le soient aussi car l’année 2019-2020 est une année blanche pour les élèves, perturbée par les grèves, et le confinement. Par ailleurs, les lycéens qui n’auraient pas la moyenne sur certaines matières auraient la possibilité de passer un rattrapage à l’oral selon la fin du confinement“, précise la co-présidente de la FCPE. Dans un communiqué du 23 mars, le député du Maine-et-Loire Matthieu Orphelin, avait réclamé – à titre exceptionnel – un passage de tout ou partie des épreuves en contrôle continu, en prenant en compte les notes obtenues dans l’année ou les notes obtenues au bac blanc. Après avoir réalisé une consultation en ligne auprès de 500 enseignants et parents d’élèves, le député estime qu’une telle décision diminuerait la pression sur les élèves, “déjà éprouvés par le confinement”, et permettrait aux équipes pédagogiques de disposer d’un vrai dernier trimestre dans les lycées, avec des cours assurés jusqu’à la fin du mois de juin. D’autant que “tous les élèves n’ont pas les ressources à disposition pour travailler à distance “dans des conditions un peu particulières” avec des “difficultés à se connecter, à récupérer les devoirs (bac blanc) et à les renvoyer”, précise-t-il. Dans une pétition adressée au ministre de l’Education, les lycéens réclament également un bac sur dossier. “Nous demandons l’annulation des épreuves du baccalauréat 2020 et à la place, un baccalauréat dit sur dossier où l’obtention du diplôme se ferait par les bulletins de première ainsi que de ceux de terminale“. 

Quels sujets pour les épreuves ?

Si une partie des épreuves est conservée, le problème se pose sur le choix des sujets déjà finalisés pour le mois de juin. Car les élèves n’ayant pas terminé le programme scolaire, comment savoir s’ils auront le temps d’aborder toutes les thématiques, d’autant que les enseignants ne suivent pas tous la même chronologie lorsqu’ils abordent le programme scolaire. Si l’objectif du gouvernement reste de ne léser aucun candidat à cause du coronavirus, il est aussi difficile de penser que de nouveaux sujets pourraient être réécrits. L’option du contrôle continu semble être donc une solution.

BTS et filières professionnelles

“Pour les élèves qui suivent un BTS ou une filière professionnelle, la situation n’est pas simple car la plupart d’entre eux n’ont pas suivre leurs stages de fin d’étude. Il y a une vraie attente et le ministère de l’Education n’a pas encore précisé ce qu’il en était”, déclare Carla Dugault.

Le bac pourrait-il être reporté en septembre ? 

Il faut rappeler que l’obtention du baccalauréat et les résultats de juillet impliquent beaucoup de choses pour les lycéens. Le calendrier Parcoursup et l’inscription dans les universités pour l’année suivante, les bourses, les demandes de logement… De nombreux calendriers risqueraient ainsi d’être chamboulés si le bac devait être décalé pour tous à une date ultérieure.

Source: Lire L’Article Complet