Véronique Genest « mal dans sa peau » : la fin de Julie Lescaut a été difficile

Dans les années 90, Véronique Genest cartonne dans la série policière Julie Lescaut diffusée sur TF1. Mais lorsque l’aventure prend fin en 2014, c’est un véritable coup d’arrêt, très difficile à vivre pour la comédienne.

Pendant 22 ans, Véronique Genest alias Julie Lescaut va ravir les téléspectateurs de TF1. Une commissaire rousse, personnage ambitieux de femme cheffe, qui mène de front sa vie professionnelle et sa vie privée. En 1995, la série policière française dépassera les douze millions de téléspectateurs. Pour Jennifer Lauret, qui a incarné sa fille Sarah à l’écran pendant de nombreuses années, pas de doute, le succès du feuilleton était principalement dû à son interprète principale. “Elle dégageait une fraîcheur et une grande authenticité” souligne-t-elle dans Le Parisien qui revient sur les séries cultes qui ont marqué la télévision.

Alors quand la série s’arrête, c’est un vrai coup dur pour Véronique Genest. D’autant plus qu’une autre femme flic s’est imposée dans le coeur des Français. Corinne Touzet a également réussi à séduire les téléspectateurs en 1996 avec la série Une femme d’honneur. L’arrivée de la TNT a aussi rebattu les cartes et changé la donne. La série a été raccourcie. “Dans un 52 minutes, on ne pouvait plus aussi bien raconter la vie professionnelle et privée de la commissaire. Moi, je voulais que Julie joue son rôle de mamie, qu’elle garde sa petite-fille” confie la comédienne avec tristesse, avant d’ajouter, les trois dernières années, j’ai perdu un peu la foi, je me sentais mal dans ma peau et le scénario tournait en rond“.

Véronique Genest prend position pendant la crise sanitaire

La série policière culte prend fin en 2014, après un dernier tournage en juin 2013 et plus de 100 épisodes au compteur. Le dernier épisode rassemblera encore 7,3 millions de fans. Pour son rôle dans Julie Lescaut, Véronique Genest décrochera trois 7 d’or. Après la série à succès, la comédienne poursuivra notamment sa carrière sur les planches. Très cash, celle qui est accusée d’islamophobie, continue de faire régulièrement l’actualité. Récemment, elle a fait connaître son avis sur le passe sanitaire et déclenché un tollé avec un message anti-vaccination.

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet