Valérie Pécresse : 5 choses que vous ne saviez pas sur la candidate à la présidentielle 2022

Valérie Pécresse sera ce soir l’invitée du JT de TF1. La présidente de la région Île-de-France annoncera sa candidature à la prochaine élection présidentielle de 2022. Femme actuelle vous propose de découvrir 5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur la femme politique.

Restez informée

La présidentielle 2022 approche à grands pas et petit à petit, les candidats se font connaître. Ils sont pour l’instant plus d’une dizaine à s’être présenté pour la prochaine élection présidentielle qui doit avoir lieu les dimanches 10 et 24 avril 2022. En lice, on retrouve pour le moment, François Asselineau (Union populaire républicaine), Marine Le Pen (Rassemblement national), Jean-Frédéric Poisson (La voix du peuple), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) , Fabien Roussel (Parti communiste français), Jean Lassalle (Résistons), Philippe Poutou (Nouveau parti anticapitaliste) et Florian Philippot.

Jeudi 22 juillet 2021, c’est une nouvelle candidate qui vient tenter sa chance. Il s’agit de Valérie Pécresse. Selon les informations du Figaro, la présidente de la Région Ile-de-France annoncera sa candidature ce soir au JT de TF1. L’occasion de vous faire découvrir cinq choses que vous ignoriez (peut-être) sur la femme politique.

1. Personne ne croyait à son mariage avec Jérôme

Jérôme et Valérie Pécresse se sont marié en 1994, seulement quelques mois après leur rencontre lors du mariage d’un couple d’amis. Une rencontre étonnante puisqu’il était persuadé qu’elle était la mariée comme il le confiait à Paris Match : “Je vais à un mariage persuadé que mon copain va épouser Valérie. En fait, elle était témoin. Ce fût un coup de foudre. Peu de temps après, le couple passera devant Mr. le maire malgré la réticence de leur entourage. Depuis 25 ans maintenant, ils vivent une belle histoire d’amour.

2. Elle a été confondue avec Lana Del Rey sur Twitter

Lundi 5 octobre 2020, Valérie Pécresse se retrouvait dans les tendances de Twitter. Et pour cause, la présidente de la région Île-de-France a été confondue avec une chanteuse internationale qui n’est autre que Lana Del Rey ! Face à l’ampleur de la polémique, la femme politique a été obligée de démentir !

3. Cet étonnant surnom que lui a donné Jean-Pierre Raffarin

Interrogée par le journal La Provence, mercredi 7 juillet 2021, Valérie Précresse avait souhaité mettre en avant sa détermination suite à sa démission des Républicains pour fonder son propre parti Libres !. Elle en avait alors profité pour dévoiler l’étonnant surnom que lui avait donné l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac, Jean-Pierre Raffarin : “Le tracteur, car cela avance lentement, mais c’est très résistant”.

4. Elle a le soutien d’un chanteur bien connu

Mercredi 9 juin 2021, Valérie Pecresse reçoit un soutien des plus inattendus, celui de Gims. Le chanteur français avait annoncé son soutien à la présidente de la région Île-de-France alors qu’elle candidatait à un second mandat aux élections régionales. C’est par une vidéo postée sur Twitter qu’il avait déclaré sa prise de position : “Je suis fier de collaborer depuis maintenant quelques années avec Valérie Pécresse. Énormément de choses à venir, de belles choses en perspectives pour mettre les talents en avant. Merci infiniment, restez branchés, restez connectés. Énormément de choses arrivent : plein de positif, que du bien, que du bien ! Merci infiniment à Valérie Pécresse. Let’s go”.

5. Elle a fait polémique à cause d’un jean à l’Assemblée nationale

En 2013, Valérie Pécresse se présente à l’Assemblée nationale. Ce jour-là, la femme politique venait débattre autour du mariage pour tous. Mais c’est sa tenue qui a fait parler plus que ses propos. Et pour cause, elle est arrivée vêtue d’un jean gris délavé ce qui avait “choqué beaucoup de députés et spectateurs“, comme l’avait affirmé Christian Jacob, président du groupe LR au sein de l’hémicycle. Une tenue qu’elle avait défendue quelques jours après au micro de France Inter : “Vous savez, le dimanche, j’ai trois métiers : mère de famille, élue de terrain et je siège en séance. La tenue adéquate c’était peut-être le jean”.

Source: Lire L’Article Complet