PHOTO – Roland Garros : Amélie Mauresmo fière de sa fille

À l’occasion des 8e de finale de Roland Garros, Amélie Mauresmo a posté une photo auprès de sa fille, ce lundi 7 juin, toutes deux confortablement installées face au match de Serena Williams sur France 4.

Ayla Mauresmo deviendra-t-elle, comme sa maman, une grande championne de tennis ? Alors que le tournoi de Roland Garros bat son plein, Amélie Mauresmo ne manque pas de suivre la compétition confortablement installée auprès de sa fille, devant la télé. En ces huitièmes de finale, l’ex-capitaine de l’équipe de France et la petite de quatre ans ont suivi avec attention le match de Serena Williams face à la Kazakhe Elena Rybakina. “Vous croyez qu’elle va être inspirée ? C’est devant la TV que j’ai pris le virus”, a révélé l’ancienne joueuse de 41 ans, sur Instagram, ce lundi 7 mai, au lendemain de l’élimination de l’Américaine.

Il n’en fallait pas plus pour faire fondre les abonnés d’Amélie Mauresmo, attendris à l’idée d’imaginer la petite prendre le même chemin que sa mère. “Une future championne”, “son inspiration c’est vous Amélie”, “c’est en te regardant que j’ai pris le virus aussi !”… Les commentaires ont rapidement afflué sous le cliché de famille. Coach du joueur français Lucas Pouille, Amélie Mauresmo s’est reconvertie avec succès en tant qu’entraîneuse. Une nouvelle vie en coulisses pour celle qui a marqué l’histoire du tennis français. Et pas uniquement pour ses exploits sportifs : la championne a révélé son homosexualité à l’aube des années 2000, alors âgée de 19 ans, provoquant un véritable raz-de-marée à l’époque.

https://www.instagram.com/p/CP0OTlWg4Yz/

A post shared by Amelie Mauresmo (@amemauresmo79)

Une maman poule et discrète

En privé, Amélie Mauresmo est une maman comblée de deux enfants, Aaron et Ayla. Les deux bambins, respectivement âgés de 5 et 4 ans, sont soigneusement préservés sur les réseaux sociaux : si leur maman n’hésite pas à partager des images avec ses fans, elle met un point d’honneur à dissimuler leur visage. Ce qui ne l’empêche pas de célébrer les occasions spéciales de ses enfants sur Instagram, à commencer par les anniversaires ou encore les premiers jours à l’école.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet