Philippe Candeloro : l'animateur révèle le montant de son salaire chez France Télévisions

Philippe Candelero a fait ses griffes en tant que consultant sportif sur France Télévisions depuis désormais 15 ans. Dans un entretien accordé à L’instant De Luxe, mardi 14 septembre 2021, l’ancien patineur artistique s’est confié sur le salaire qu’il recevait pour son travail de commentateur.

  • Philippe Candeloro

Après avoir interviewé Geneviève de Fontenay lundi 13 septembre 2021 lors d’une rencontre explosive, dans L’instant De Luxe, Jordan De Luxe a donné la parole à Philippe Candeloro mardi 14 septembre 2021. Et tout comme l’ancienne présidente du Comité Miss France, le patineur retraité a parlé argent. Le commentateur du groupe France Télévisions a révélé être “très bien payé” pour son travail avant de préciser : “J’ai toujours dit que j’étais très bien payé à la journée pour ce que je faisais, sauf que je ne pas fait un match de football tous les week-ends. Donc en ne bossant que dix jours par an avec France Télévisions, ça ne peut pas me faire vivre. En revanche, quand il y a les Jeux Olympiques, c’est une période un peu plus longue donc je le dis, oui, c’est beaucoup“.

Plusieurs milliers d’euros pour chacune des interventions de Philippe Candeloro

Jordan De Luxe se montre particulièrement insistant et ne veut pas lâcher l’affaire. Son objectif est de connaître le montant exacte du salaire du vice-champion du monde 1994 de patinage artistique. “Je n’ai pas le droit de le dire, c’est marqué dans mon contrat“, répond Philippe Candeloro avant de préciser toutefois qu’il gagnait entre 2 000 et 2 800 euros par intervention sur les différentes chaînes du service public. “Mais c’est une facturation hors taxe parce que j’ai une société”, nuance le sportif de 49 ans. Philippe Candeloro compare alors son salaire avec celui de l’un des fidèles comparses, Nelson Monfort chez France Télévisions depuis plus de trois décennies. “Nelson Monfort est un salarié de France Télévisions donc qu’il fasse trois jours, dix jours ou cent jours, il est payé le même prix. Moi, c’est à la pige” explique-t-il, vantant ce mode de vie : “En revanche, c’est ce qui me permet aussi de ne pas avoir une exclusivité complète et d’aller à droite et à gauche“. Une reconversion qui semble intelligente de la part de l’ex-candidat de Danse avec les stars.

Source: Lire L’Article Complet