Monica Bellucci et Vincent Cassel : les tendres souvenirs du réalisateur Gaspar Noé sur le tournage d’Irréversible

Presque deux décennies après les avoir dirigés dans Irréversible, le réalisateur Gaspar Noé se souvient du couple emblématique formé par Monica Bellucci et Vincent Cassel. Les deux-ex époux semblaient plus qu’amoureux !

Monica Bellucci

Vincent Cassel

Si les Américains ont eu le cœur en miettes après l’annonce de la séparation de Brad Pitt et de Jennifer Aniston, en France c’est la rupture entre Monica Bellucci et Vincent Cassel qui a fait couler les larmes des fans. Après dix-sept ans de vie commune, quatorze années de mariage et deux enfants, les deux acteurs ont divorcé en 2013. La relation entre les deux ex-époux semble apaisée aujourd’hui. L’acteur de La Haine, âgé de 54 ans, a retrouvé l’amour dans les bras de la mannequin Tina Kunakey Cassel, de 31 ans sa cadette. Ensemble les deux tourtereaux convolent depuis plus de cinq ans et ont eu une petite fille, en 2019, répondant au nom d’Amazonie. Pour beaucoup, même si le comédien français est heureux, il est difficile de parler de son histoire sans faire référence à la belle Cléopâtre du Astérix et Obélix d’Alain Chabat. C’est le cas du réalisateur, Gaspar Noé, qui a mis en scène les deux amoureux dans son film Irréversible, en 2002.

Monica Bellucci et Vincent Cassel sur le tournage d’Irréversible : “un couple aimant”

Dans un entretien accordé au magazine Madame Figaro, le cinéaste se souvient de l’alchimie qu’il y avait entre Monica Bellucci et Vincent Cassel sur le tournage. “Qu’est-ce qu’ils étaient beaux Vincent et elle ! Je les revois se câlinant entre les prises, c’était vraiment un couple aimant, et cette tendresse se voit à l’écran“, confie-t-il. Gaspar Noé n’hésite pas, dans le même temps à rendre hommage au talent de la belle actrice italienne : “Aucune autre actrice n’aurait pu l’interpréter (…) Monica est l’actrice la plus audacieuse que je connaisse. Elle a foncé dans ce rôle sans se poser de question. Je me souviens de son aisance face à la caméra… Je ne connais personne de son envergure qui aurait pu porter le film aussi loin. Elle se fichait du qu’en-dira-t-on, c’est une vraie punk“. De son côté, la sulfureuse brune de 56 ans estime avoir réussi à jouer ce personnage, grâce au soutien qu’elle a reçu. “J’ai accepté ce rôle car je me sentais dans une situation de protection absolue. Aussi bien avec Gaspar, dont je connaissais le talent, qu’avec Albert Dupontel, pour qui j’avais une immense admiration, et qu’avec Vincent, bien sûr” se remémore-t-elle dans Madame Figaro.

Source: Lire L’Article Complet