Le saviez-vous ? La fille de Laetitia Casta est photographe

Laetitia Casta a posé devant l’objectif de sa vie Sahteene, âgée de 19 ans, qui a été en charge de la campagne Valentino Empathy de la célèbre marque Valentino cet été. Une véritable fierté pour la mannequin et actrice.

Laetitia Casta partage énormément de chose avec ses enfants, et ce fut donc une fierté quand elle a posé devant l’objectif de sa fille il y a quelques mois. La mannequin de 42 ans a enfilé une robe en mousseline et a posé dans une piscine, le tout devant Sahteene, sa fille née en 2001. A tout juste 19 ans, elle a donc eu l’honneur de prendre à la campagne Valentino Empathy, de la marque Valentino, au profit de l’hôpital Lazzaro Spallanzani de Rome, et donc de photographier sa mère mais aussi Naomi Campbell, Rossy De Palma ou Gwyneth Paltrow.

Merci beaucoup de m’avoir permis de faire partie de cet incroyable projet “Empathy”,” a d’ailleurs noté Laetitia Casta sur Instagram, n’oubliant pas d’avoir une pensée pour sa fille Sahteene. La jeune femme est née de l’histoire d’amour entre la mannequin et Stéphane Sednaoui, photographe de profession. Malgré leur rupture au début des années 2000, comme le rapportait Voici, Laetitia Casta et son ex-compagnon entretiennent de bons rapports.

Galerie: “Tout le monde ici lui parle arabe” : Adriana Karembeu heureuse avec sa fille Nina, au Maroc ! (Public)

Laetitia Casta et la famille…

Laetitia Casta a un rapport particulier à la famille et ne s’en cache pas. Vanity Fair, qui lui consacre un long portrait après avoir pu échanger avec elle, préciser qu’elle “continue de refuser les obligations familiales”. “La famille peut être un danger. Je suis tombée un jour par hasard sur un passage de la Bible qui évoque ça… Le Christ dit que le pire ennemi, c’est la famille…” se défend la jolie brune.

Est-ce qu’on peut le dire ça, que c’est ingrat, sans culpabiliser ?” s’est-elle interrogée à propos du fait d’être mère. Laetitia Casta a trois enfants, qu’elle surnomme “enfants torpilles“, car elle veut leur bonheur tout en pouvant exister “sans se plier“. “Je m’aperçois que quelque chose en moi est plus fort que tout, et parfois je ne peux plus… Le bonheur des autres prend parfois beaucoup de place…” confie-t-elle.

Source: Lire L’Article Complet