Le Prince William vient en aide à un ami afghan et ses proches

Selon les informations du Télégraph du vendredi 3 août 2021, le prince William serait venu en aide à un ami coincé en Afghanistan. Le duc de Cambridge aurait demandé à affréter un avion afin de l’évacuer, lui, et ses proches.

  • Harry d'Angleterre
  • William d'Angleterre

Après s’être emparés de l’Afghanistan entre 1996 et 2001, les Talibans ont repris possession du pays. Ce tournant a poussé les Américains à retirer leurs troupes le 31 août 2021. Une triste actualité relayée dans le monde entier, et qui ne présage rien de bon pour la population locale qui doit faire face à un régime répressif où les droits humains – notamment les droits des femmes – ne cessent d’être bafoués. Si de nombreux Afghans se sont précipités à l’aéroport de Kaboul, capitale de l’Afghanistan, pour tenter fuir la dictature désormais au pouvoir, d’autres y sont restés bloqués. Parmi eux, Rob Dixon.

Officier de marine de l’écuyer royal de Grande-Bretagne, mais également ami du Prince William, il a pu compter sur le soutien du souverain. Selon les informations du Télégraph, le petit-fils de la reine d’Angleterre lui serait venu en aide après avoir reçu un appel de sa part. C’est sans attendre que le futur monarque est intervenu en envoyant un avion sur place, à Kaboul, pour le récupérer ainsi que plusieurs de ses proches. Selon les médias d’outre-Manche, plus de 10 femmes ont été secourues et sont arrivées saines et sauves au Royaume-Uni grâce à l’intervention du prince William. Les deux hommes se sont rencontrés lors de la formation du duc à l’académie militaire de Sandhurst, dans le Berkshire.

L’attitude du prince William salué

Dans les colonnes du Telegraph, le major Andrew Fox a déclaré que l’attitude du duc de Cambridge est “tout à fait conforme à ce que l’on nous enseigne dans l’armée en termes de valeurs, de loyauté, de respect des autres. Nous sommes formés pour aider là où nous le pouvons”. Malgré ce sauvetage, des Britanniques sont encore coincés en Afghanistan, et ce alors que le premier ministre Boris Johnson avait organisé une évacuation. La précipitation de la population à l’aéroport de Kaboul aurait empêché l’intervention de se dérouler comme prévu. Toutefois, près de 123.000 personnes auraient réussi à quitter les lieux depuis l’arrivée des talibans.

Vétéran du conflit en Afghanistan, où il a été envoyé deux fois au cours de sa carrière militaire, le prince Harry a pris la parole pour réagir à l’actualité. Dans un communiqué partagé sur les réseaux sociaux de sa fondation Invictus Games Fondation, le lundi 16 août 2021, il a encouragé la communauté militaire à “se tendre la main et se soutenir les uns les autres”. Avant d’ajouter : “Ce qu’il se passe en Afghanistan fait écho au sein de toute la communauté internationale des Invictus. De nombreux membres de la famille des Invictus Games, qu’ils soient des nations ou des participants, sont liés par une expérience commune d’avoir servi en Afghanistan au cours des deux dernières décennies, et depuis plusieurs années, nous avons organisé une compétition comprenant une équipe Invictus afghane”.

Source: Lire L’Article Complet