Jonathann Daval, transféré dans une autre prison : pourquoi il attendait cela avec impatience

Comme l’a rapporté L’Est Républicain mardi 25 mai 2021, Jonathann Daval a quitté la prison dans laquelle il se trouvait depuis deux ans pour rejoindre une maison centrale pour les longues peines. Une bonne nouvelle pour le détenu.

  • Jonathann Daval

Nouvelle étape pour Jonathann Daval. Six mois après avoir été condamné à vingt-cinq ans de réclusion criminelle pour avoir tué son épouse, Alexia Daval, en 2017, l’ancien informaticien graylois quitte définitivement la maison d’arrêt de Dijon où il séjournait depuis deux ans. En effet, comme l’a révélé L’Est Républicain mardi 25 mai 2021, celui qui a longtemps plaidé son innocence dans la mort de sa femme est désormais placé dans une maison centrale dans la région parisienne. Un transfert qui permettra à Jonathann Daval d’acquérir davantage de libertés et de sérénité, lui qui était la cible de nombreuses attaques de la part de ses co-détenus à Dijon.

Jonathann Daval transféré dans une maison centrale

“Il a été transféré il y a quelques semaines dans un établissement pénitentiaire de transition, en vue d’intégrer une maison centrale”, a confié l’une de ses avocates, Me Ornella Spatafora, à L’Est Républicain. Dans quelques semaines, Jonathann Daval sera donc transféré dans un établissement réservé aux détenus aux longues peines. Une bonne nouvelle pour Jonathann Daval, comme le stipule son avocate : “Il est content de vivre dans des conditions carcérales classiques. Et jusqu’à présent, ça se passe apparemment très bien.” Comme le précise BFMTV, le passage par un centre de transition permet à l’administration pénitentiaire d’évaluer au mieux l’encadrement nécessaire ainsi que les besoins, notamment psychologiques, du détenu.

Jonathann Daval, placé jusqu’alors à l’isolement pour éviter toute représailles en prison, pourra désormais jouir de nouveaux droits. En effet, en maison centrale, le détenu peut reprendre ses promenades en communauté, ainsi que les activités collectives comme les cours de sport, le travail pénitentiaire ou encore des cours particuliers. Cette décision intervient au même moment que la décision de la cour d’assises de Haute-Saône de condamner Jonathann Daval à verser environ 165.000 euros à la famille d’Alexia Daval, dont 130.000 euros sont pour Jean-Pierre et Isabelle Fouillot, les parents de la victime.

Source: Lire L’Article Complet