« Il surveille tout » : Emmanuel Macron met une pression de dingue à ses ministres

Emmanuel Macron a effectué la dernière rentrée de son quinquennat à l’Élysée. Ce mercredi 25 août, lors du Conseil des ministres, le président de la République n’a pas hésité à mettre la pression aux membres du gouvernement, afin de préparer au mieux les semaines et mois qui viennent, comme l’a rapporté Le Parisien.

Emmanuel Macron est de retour au travail. Mais avant de penser à sa réélection qui se profile, le président de la République a décidé de se concentrer sur “les urgences du pays, comme l’a indiqué un ténor de la majorité dans les colonnes du Parisien ce jeudi 26 août. Lors du Conseil des ministres de rentrée, qui s’est déroulé ce mercredi 25 août, le chef de l’État a voulu montrer qu’il était sur le pont et déterminé à mener les derniers chantiers de son quinquennat. Pour se faire entendre et comprendre, le locataire de l’Élysée n’a pas hésité à mettre “une grosse pression” à ses ministres, a rapporté le quotidien. “Il surveille tout, entre dans le moindre détail de chaque dossier. On sent que ça s’accélère et ça a intérêt de suivre”, a constaté un proche du président de la République.

Le successeur de François Hollande a conscience que son temps est désormais compté. “Il nous reste deux fois cent jours. Cent jour jusqu’à Noël pour pousser les dernières réformes qui s’imposent au pays. Puis, cent jour après, où la temporalité sera plus politique“, a-t-il résumé devant quelques proches. Et s’il a posé ses valises au Fort de Brégançon cet été, les vacances d’Emmanuel Macron ont, une fois encore, été très studieuses. “Cette rentrée est une veillée d’armes dans laquelle il est concentré. Il n’a pas arrêté de travailler cet été“, a confié François Bayrou au Parisien – Aujourd’hui en France.Il réfléchit beaucoup, entièrement focalisé autour des grands sujets de crise de notre société et de la question des déstabilisations qui la touchent.

Trop tôt pour évoquer la présidentielle 2022

Concentré sur les derniers grands dossiers de son quinquennat, Emmanuel Macron a fait le choix de ne pas aborder l’élection présidentielle de 2022 pour le moment. “C’est le sujet tabou à l’Élysée. Tout le monde fait mine de ne pas y penser“, a récemment rapporté un conseiller ministériel dans les pages du Parisien. Mais pour ceux qui ont pris l’habitude de le côtoyer au sommet du pouvoir, sa candidature est “une évidence” : “Dans ses conversations, on devine bien qu’un deuxième mandat est dans ses plans, il se projette”, a assuré un ténor de la majorité dans un article du quotidien paru ce jeudi 26 août. Et un membre du gouvernement d’ajouter : “Il parle peu de la campagne, voire jamais. Mais il laisse un staff en train de se structurer.” Quoi qu’il en dise, Emmanuel Macron s’est déjà préparé à 2022. Du moins, en coulisses…

Crédits photos : Eliot Blondet / Pool / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet