HPI : pourquoi Audrey Fleurot n’était pas vraiment emballée par la série de TF1

TF1 dévoile ce jeudi 29 avril les premiers épisodes de la série HPI avec en tête d’affiche, Audrey Fleurot. Personnage principal de cette nouvelle création, l’actrice n’avait pourtant pas été immédiatement séduite par le projet.

Audrey Fleurot

Le jeudi, c’est peut-être raviolis, mais c’est surtout la série policière de TF1. Après la dernière saison de Section de recherches, le thriller Gloria – emmené par Cécile Bois – et les nouveaux épisodes de Léo Matteï, brigade des mineurs, c’est à présent au tour de la petite nouvelle HPI de faire vibrer les téléspectateurs. Ce 29 avril, au soir, ils feront donc la connaissance d’un personnage haut en couleurs interprété par Audrey Fleurot. « Morgane Alvaro, 38 ans, célibataire, trois enfants de deux pères différents et haut potentiel intellectuel. HPI, comme ils disent », peut-on l’entendre dire dans la bande-annonce diffusée depuis plusieurs semaines sur la première chaîne. Alors qu’elle fait le ménage dans un commissariat, cette mère célibataire se retrouve à apporter son aide à la police lors des enquêtes. Un scénario de base qui n’avait pas franchement convaincu la comédienne du Bazar de la Charité.

Les demandes d’Audrey Fleurot à la production

Dans les colonnes de La Voix du Nord, l’actrice de 43 ans a en effet révélé qu’elle avait bien failli ne pas accepter le premier rôle dans HPI. « C’est la première fois que j’arrive aussi en amont sur un personnage. J’ai lu un premier projet qui ne m’enthousiasmait pas mais le personnage m’est resté… », a-t-elle expliqué au quotidien avant d’ajouter : « Elle faisait écho à plein de choses, et je sentais que je pourrais me l’approprier et en faire un peu mon clown. » Audrey Fleurot a alors discuté avec les producteurs de son envie de faire évoluer Morgane Alvaro vers la comédie. « Ce qui n’était pas prévu au départ », précise-t-elle. Et la comédienne a finalement été entendue.

Ce n’est pas tout. Avant de prêter ses traits au personnage principal de cette nouvelle création, Audrey Fleurot a fait part de ses autres conditions. « Je leur ai dit : “Ce personnage me botte, il me reste en tête, je pense que je ferais ça bien… mais je veux que les enquêtes soient bien ficelées”. Et j’ai demandé à participer à l’écriture », a-t-elle raconté à La Voix du Nord. Ainsi, la compagne de Djibril Glissant a pu ajouter comme elle le souhaitait son petit grain de folie à cette mère célibataire au haut potentiel intellectuel. Pour savoir si le résultat plaira aux téléspectateurs, rendez-vous ce jeudi 29 avril à 21h05 sur TF1.

Source: Lire L’Article Complet