Grace Kelly : ses derniers mots avant de mourir

La princesse Grace Kelly a été victime d’un accident de la route mortel en septembre 1982. Sa fille Stéphanie était avec elle, elle a pu entendre ses derniers mots.

La princesse Grace Kelly de Monaco a perdu la vie le 14 septembre 1982 à la suite d’un accident de voiture survenu la veille. Elle était au volant de sa Rover 3500S V8, accompagnant sa fille Stéphanie, alors âgée de 17 ans, à un stage. L’adolescente, qui venait tout juste de perdre sa mère, a fait l’objet d’horribles rumeurs. Certains ont imaginé que c’est elle qui était au volant, la rendant responsable de la mort de Grace Kelly. Peut-être une des raisons qui l’ont poussée à garder le silence pendant des années. Mais la sœur du prince Albert II a fini par se confier, comme dans le documentaire Elle s’appelait Grace Kelly, diffusé sur France 3 ce vendredi 4 septembre.

Stéphanie de Monaco a révélé qu’elles ont été les derniers mots de sa mère sur son lit de mort. Des mots prononcés en anglais : “I’m sorry.” Cet accident de voiture a été un puissant traumatisme pour toute la famille princière, et en particulier pour Stéphanie qui était dans le véhicule, et qui avait d’ailleurs été blessée. À l’époque, l’adolescente a mis beaucoup de temps à se reconstruire. Elle a pu compter sur le soutien de son frère Albert et de sa grande sœur Caroline. Ils ont tous les trois fait front uni pour aider leur père à traverser cette terrible épreuve.

Après la mort de Grace Kelly, Rainier III a ressenti “une souffrance indescriptible”

“Chacun de nous a essayé de se reconstruire, et tous les trois, nous nous sommes serré les coudes pour notre papa [Rainier III], dont la souffrance était indescriptible. C’était lui dont la douleur était la plus grande, lui qui se sentait le plus… vide, le plus abandonné, avait déclaré Stéphanie de Monaco en 2018 dans la biographie Albert II de Monaco, l’homme et le prince d’Isabelle Rivère et Peter Mikelbank.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet