Donald Trump : cette décision qui va faire enrager l’ancien président

Mauvaise nouvelle pour l’ancien président des États-Unis. Donald Trump ne va plus pouvoir accéder à son compte Facebook pendant deux ans.

C’est un nouveau coup dur pour Donald Trump. Il y a peu de temps, le conglomérat d’entreprises de l’ancien président des États-Unis, la Trump Organization, doit faire face une enquête pénale. Selon son ancien avocat, Michael Cohen, Donald Trump pourrait se retourner contre sa famille, et même son épouse Melania Trump, pour éviter les ennuis. Mais alors, le père d’Ivanka Trump aurait-il tout prévu depuis le début ? En tout cas, l’intéressé ne s’attendait peut-être pas à une telle annonce de la part du dirigeant de Facebook, Mark Zuckerberg. Le réseau social a annoncé ce vendredi 4 juin dans un communiqué qu’il suspendait l’homme politique pour deux ans.

Dans son communiqué, le réseau social américain indique que les personnalités politiques risquent d’être sanctionnées comme les autres utilisateurs quand elles enfreignent le règlement de la plateforme, notamment dans le cas de la désinformation. Le géant des médias sociaux a précisé que Donald Trump ne pourra revenir que lorsque “les risques pour la sécurité du public auront disparu”. En janvier dernier, Twitter avait déjà pris la décision de suspendre le compte de Donald Trump. Ce dernier avait en effet été accusé d’encourager ses partisans, concernant l’attaque du Capitole, à Washington. Pour savoir si l’ex-président américain pourra oui ou non revenir sur Facebook, l’entreprise évaluera “les facteurs externes, y compris les cas de violence, les restrictions aux rassemblements pacifiques et d’autres marqueurs de troubles civils”, prévient-elle.

Statement from former Pres. Trump:

“Facebook’s ruling is an insult to the record-setting 75M people, plus many others, who voted for us in the 2020 Rigged Presidential Election. They shouldn’t be allowed to get away with this censoring and silencing and ultimately we will win." pic.twitter.com/g9bq2DZ1rf

De la concurrence à Facebook ?

Quelques minutes après l’annonce de sa suspension, Donald Trump a tenu à réagir. “La décision de Facebook est une insulte aux 75 millions de personnes qui ont battu tous les records, plus de nombreuses autres, qui ont voté pour nous lors de l’élection présidentielle truquée de 2020″, a-t-il dénoncé. Mais, selon un proche conseillé de Donald Trump, l’homme d’affaires serait en train de monter son propre réseau social pour lui et ses partisans.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence – Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet