Diam’s victime d’une énorme usurpation d’identité : scandalisée, l’ex-star du rap explique ce qu’elle vit d’affreux depuis sa conversion à l’Islam !

Si elle se fait très discrète sur les réseaux sociaux et qu’elle ne prend la parole que pour partager de nobles causes, Diam’s a décidé de pousser un coup de gueule. Trop c’est trop, l’ancienne rappeuse en a marre. Découvrez pourquoi !

Depuis qu’elle s’est retirée de la scène médiatique, Diam’s se consacre à des missions humanitaires ainsi qu’à l’écriture, sa première passion. Ses ouvrages ont cartonné et cartonnent encore aujourd’hui et il faut dire qu’avec le contexte actuel particulier, nombreux sont ceux qui souhaitent lire ce que la mère de famille a écrit il y a quelque temps. Sur son compte Instagram elle indique d’ailleurs que ses livres sont en rupture de stock.

Elle partage aussi régulièrement des photos et vidéos de sublimes paysages qu’elle reçoit ou qu’elle a la chance de visiter. Mais aujourd’hui, jeudi 8 avril, Mélanie a décidé de prendre la parole pour pousser un coup de gueule.

Elle explique : “il y a deux ans j’ai posté ce message sur Facebook : ‘Une nouvelle fois je tiens à préciser que le compte facebook dont je vous joins la capture d’écran ne m’appartient pas. (celui-ci : diam’s) Ils ont usé de mon nom suite à ma conversion à l’Islam pour propager leurs idées et attirer du monde. Je ne les connais pas. Malgré de nombreux rappels ils ont refusé de fermer leur page refusant de perdre les centaines de milliers de like gagnés sur l’identité de quelqu’un d’autre…. Faire le rappel (quand il est bon) c’est bien, mais l’appliquer c’est mieux. Ce message simplement pour vous dire que je suis étrangère à tout ce qui est publié sur leur page. Mélanie (Diam’s).”

Il s’agit d’une usurpation d’identité. En effet, Diam’s explique que cette page suivie par plus de 700 000 personnes ne lui appartient pas et continue d’ouvrir des cagnottes en son nom.


Un coup dur pour celle qui essaye de faire le bien autour d’elle comme elle peut…

La rédac’

Source: Lire L’Article Complet