“Des personnes lui ont fait du mal” : un proche de Christophe Dominici se confie sur les causes de sa mort

Si les circonstances entourant la mort de l’ancien rugbyman professionnel Christophe Dominici restent encore un mystère, son ami Max Guazzini ne croit pas à la thèse du suicide, comme il l’a affirmé sur Non Stop People le 29 mai 2021.

  • Christophe Dominici

Mort le 24 novembre 2020 après une chute de 10 mètres, Christophe Dominici est tombé du toit d’un bâtiment désaffecté du parc de Saint-Cloud, selon les éléments de l’enquête menée afin d’éclaircir les circonstances de ce drame. Le corps de l’ancien joueur de rugby professionnel avait ensuite été retrouvé dans un parc des Hauts-de-Seine. Annoncé comme étant déprimé au moment de sa disparition, Christophe Dominici pourrait avoir voulu mettre fin à ses jours. Une hypothèse que sa famille a toujours réfuté. Invité sur le plateau du journaliste Mickaël Dorian dans l’émission Good Morning Week-end le 29 mai 2021 sur Non Stop People, Max Guazzini s’est confié sur la mort de son ami.

“La semaine dernière j’étais sur sa tombe à Hyères. J’y vais chaque fois que je descends dans le Sud,” a expliqué l’ancien président du Stade Français Paris Rugby, pour lequel Christophe Dominici a joué durant sa carrière de rugbyman. Le club avait d’ailleurs fait un beau geste pour la veuve de son ancien joueur. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. J’en sais rien. Je suis même allé sur les lieux, c’est incompréhensible. Je pense qu’il a été traumatisé par des personnes qui lui ont fait du mal, à Béziers notamment. Tout ce que je sais, c’est un chagrin immense (…) Je ne crois pas trop à la thèse du suicide, mais on ne saura jamais, le doute persistera,” a déclaré Max Guazzini.

“Le dernier SMS que j’ai reçu de lui c’était ‘Je t’aime mon Max'”

Par la suite, l’ancien directeur des programmes de la radio NRJ s’est confié sur le terrible chagrin qu’il ressent depuis la disparition de son ami, qui fut inhumé aux côtés d’un être qui lui était cher durant ses obsèques. Quand je pense à lui, je pleure. C’est quelqu’un que j’aimais. C’était mon préféré (parmi tous les joueurs du Stade Français, ndlr). Des fois on s’est engueulé. Ça n’a pas toujours été une relation facile. Il y avait une affection entre nous. Le dernier SMS que j’ai reçu de lui c’était ‘Je t’aime mon Max’. On était vraiment très proches, c’est difficile,” a révélé Max Guazzini.

Source: Lire L’Article Complet