Chimène Badi dévoile le secret de sa perte de poids

Dans une interview accordée au magazine Closer le 13 novembre 2020, Chimène Badi a révélé le secret de sa perte de poids. Pour la chanteuse c’est grâce au confinement qu’elle a pu “se prendre en main“.

  • Chimène Badi

Interviewée par le magazine Closer le 13 novembre 2020, Chimène Badi accepté de revenir sur les raisons de sa perte de poids. Pour l’artiste de 38 ans c’est grâce au premier confinement.

Durant cette période, la jeune femme a décidé de prendre soin d’elle et de son corps. Elle révèle à nos confrères de Closer : “Quand on vit à 2000 à l’heure, qu’on ne dort pas beaucoup, qu’on n’a pas le temps de manger correctement, c’est compliqué de prendre soin de son corps.”

Avant d’expliquer en quoi le confinement l’a aidé : “J’ai donc eu deux mois pour faire du sport, manger sainement, prendre du temps pour moi dans le calme, de dormir “. Et la chanteuse également pu compter sur le soutien de son compagnon, Julien, avec qui elle est en couple depuis sept ans. Il est professeur d’éducation physique dans le Sud de la France, un atout clé, selon ses propres mots “mon compagnon m’apporte beaucoup“, a-t-elle reconnu pendant l’interview.

Au mois d’août 2020, l’interprète du titre Entre nous avait déjà éclairé les internautes sur les raisons de sa perte de poids. Celle qui est suivie par plus de 38.000 abonnés sur Instagram, était fière de dévoiler au monde sa nouvelle silhouette radieuse.

Une transformation sans l’aide de la chirurgie esthétique

Dans une interview accordée à la radio Chante France mercredi 30 septembre 2020, elle était déjà revenue sur sa métamorphose : “J’en avais marre du corps que j’avais, il ne me plaisait plus, ça me saoulait, j’avais envie de prendre soin de moi comme plein de nanas de mon âge et ça ne me pose pas de problème d’en parler parce que je crois qu’il y a plein de femmes de mon âge qui ont besoin d’entendre ça“, avait-elle révélé.

La chanteuse en a également profité pour motiver les autres femmes à suivre son chemin avant de penser à la chirurgie esthétique : “C’est possible, c’est possible sans chirurgie, sans bistouri contrairement à ce que j’ai pu entendre. J’arrive à un âge où il faut faire attention, c’est aussi ça ma motivation“.

Source: Lire L’Article Complet