« C’est navrant » : Roselyne Bachelot sort du silence après les Cesar

Quatre jours après la 46e édition des César, Roselyne Bachelot a enfin donné son avis sur la cérémonie. Et la ministre de la Culture n’a pas mâché ses mots.

A propos de

  1. Roselyne Bachelot

Sa réaction était attendue. Invitée au micro de RTL Matin ce mardi 16 mars, Roselyne Bachelot a enfin donné son avis sur la dernière cérémonie des César, qui s’est déroulée quatre jours plus tôt à l’Olympia. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la soirée n’a pas laissé un souvenir impérissable à la ministre de la Culture. “Ce que j’ai ressenti n’a strictement aucune importance. Moi je suis la défenseure du monde de la Culture. Et je me pose une seule question qui a d’abord été posée à ce micro par Gérard Jugnot dès le lendemain matin. Est-ce que cette cérémonie a été utile au cinéma français? Je crois qu’elle n’a pas été utile au cinéma français“, a-t-elle déclaré.

Pour Roselyne Bachelot, “le côté meeting politique de cette affaire a nuit à l’image du cinéma français, alors que le cinéma français est massivement aidé“. La ministre de la Culture a également évoqué la vague de commentaires négatifs apparue sur les réseaux sociaux après la cérémonie. “La deuxième chose qui m’a frappée, c’est la rupture avec le public (…) Il s’est secrété une antipathie absolument incroyable (…) Les César c’est une vitrine pour vendre notre cinéma à l’international, est-ce que vous voyez l’image que ça a donné“, a-t-elle tranché. Puis de conclure : “C’est navrant de voir des artistes piétiner leur outil de travail“.

#Cesar2021 : "Cette soirée n'a pas été utile au cinéma français… c'est navrant de voir des artistes piétiner leur outil de travail", estime la ministre de la Culture @R_Bachelot dans #RTLMatin avec @VenturaAlba pic.twitter.com/rTRezPjEJR

Une cérémonie très politique

Après l’ambiance tendue de l’édition de l’année dernière, marquée notamment par le départ d’Adèle Haenel, les César 2021 étaient attendus au tournant. Sur le plateau de C à vous, la maîtresse de cérémonie Marina Foïs avait prévenu que Roselyne Bachelot risquait d’en prendre pour son grade. Une promesse tenue par l’actrice, qui n’a pas manqué d’égratigner la ministre. A la surprise générale, la comédienne Corinne Masiero s’est quant à elle affichée complètement nue pour protester contre la fermeture des salles de spectacle. Des prises de position très mal digérées par Roselyne Bachelot.

Crédits photos : Capture d’écran RTL

Autour de

Source: Lire L’Article Complet