Cécile Bois explique pourquoi elle était absente aux obsèques de Robert Hossein

Le 6 janvier dernier, Cécile Bois n’a pas pu assisté aux obsèques de Robert Hossein. Un déchirement et un grand regret pour la comédienne qui explique la raison de son absence.

Robert Hossein

Cécile Bois

Le 31 décembre 2020, Robert Hossein quittait définitivement la scène en rendant son dernier souffle. C’est au lendemain de son 93ème anniversaire que le célèbre Joffrey de Peyrac dans Angélique, Marquise des anges a tiré sa révérence des suites d’un problème respiratoire qui ne serait pas lié à la Covid-19. Un choc pour sa dernière épouse, Candice Patou, mais également pour son public et tous les artistes qui ont collaboré avec lui. Le 6 janvier, c’est dans l’intimité que ses proches lui ont rendu un dernier hommage lors de ses obsèques à Vittel, dans les Vosges. Un adieu auquel Cécile Bois n’a malheureusement pas assisté.

“Je suis pleine d’admiration pour lui”

La star de Candice Renoir sur France 2 et de Gloria sur TF1 a pourtant bien connu le célèbre comédien. En 1995, elle avait même incarné la Marquise des Anges au Palais des Sports de Paris dans une mise en scène de Robert Hossein. Lors de la disparition de ce dernier, Cécile Bois lui avait même rendu hommage sur son compte Instagram en racontant sa surprenante première rencontre avec la star. “’Des gueules comme toi y’en a plein les rues. Des jolies avec un beau cul. Moi ce que je veux, c’est du talent et le talent c’est 18h de travail par jour. Casse-toi et reviens avec un texte.’ Voilà ses premiers mots de notre première rencontre. J’ai souri d’amusement derrière son dos. Quelques mois après, il me choisissait pour Angélique et l’aventure a commencé“, avait-elle révélé sur le réseau social, en ne cachant pas sa vive émotion.

Malgré son attachement à Robert Hossein, Cécile Bois n’était donc pas présente lors de ses obsèques. Dans les colonnes de Nous Deux, la comédienne de 49 ans a rendu un nouvel hommage à l’acteur et metteur en scène tout en expliquant la raison de son absence. “J’ai vraiment regretté de ne pas pouvoir être à ses côtés le jour de son enterrement, parce que je travaillais, a-t-elle confié. Je suis pleine d’admiration pour lui. Il lui a fallu un certain courage et beaucoup de ferveur pour pouvoir accomplir ce qu’il a accompli.” Un regret que Cécile Bois compense désormais en saluant sa mémoire et se souvenant des bons moments passés avec lui.

Source: Lire L’Article Complet