Camilla Parker-Bowles infidèle : son 1er mari affublé d'un surnom peu flatteur

L’histoire d’amour entre Camilla Parker Bowles et le prince Charles a fait l’objet d’innombrables spéculations par le passé, alors que les deux amants n’ont jamais été clairs sur le déroulé de leur relation. Une ambiguïté qui a particulièrement affecté Andrew Parker Bowles, l’ex-époux de la duchesse de Cornouailles, longtemps affublé d’un surnom dont il se serait bien passé.

Le divorce entre le prince Charles et la princesse Diana a été officiellement acté en 1996, soit quinze ans après leur mariage. A cette date, les parents des princes William et Harry vivaient déjà leurs vies séparément depuis de nombreuses années, alors que leur relation a toujours été rythmée par de nombreuses infidélités. Car la vraie histoire d’amour du prince de Galles, c’était Camilla Parker Bowles, qui deviendra par la suite son épouse. Une relation adultérine qui a beaucoup fait souffrir la princesse Diana malgré les problèmes dans son couple, mais qui a également été très dure à vivre pour Andrew Parker Bowles, l’ex-époux de Camilla, affublée d’un surnom très peu flatteur par ses amis. “A partir du moment où l’affection du prince Charles pour son épouse est devenu une information connue du monde entier, les amis d’Andrew Parker Bowles se sont mis à l’appeler Ernest, en référence au pauvre mari de Wallis Simpson“, avait confié l’expert royal Anthony Holden.

L’histoire de Wallis Simpson, une Américaine qui épousa en 1928 un certain Ernest Simpson, a notamment fasciné car lors de son mariage, son époux l’aurait autorisé à avoir une liaison avec le prince de Galles Edouard VIII…

La princesse Diana pas non plus dupe

Si Andrew Parker Bowles était loin d’être dupe quant aux infidélités de son épouse, la princesse Diana savait elle aussi pertinemment que le prince Charles n’était pas un modèle de fidélité. Un triangle amoureux dévastateur que la défunte avait déjà évoqué en interview, en 1995 : ” Nous avons fait un mariage à trois, ce qui faisait un peu trop de monde“, avait-elle déclaré. Des propos corroborés plusieurs années plus tard par l’experte royale Katie Nicholl, qui expliquait au Mirror : “Diana soupçonnait très fortement que Charles était toujours amoureux de Camilla et ne l’avait pas lâchée depuis toutes ces années. Elle se sentait littéralement coupée, ne pouvant lutter contre cette guerre déjà perdue d’avance, elle se sentait isolée, elle se sentait trahie”.

Galerie: Prince Harry : La lettre de suicide d’une ex refait surface… (Public)


Source: Lire L’Article Complet