Attentats en Allemagne, tout ce qu’on sait

À Hanau, près de Francfort, deux terribles fusillades ont eu lieu. Si pour l’instant de nombreuses incertitudes règnent quant aux motivations des auteurs de l’attentat, l’ombre de l’extrême droite plane sur ces actes qui ont fait 9 morts. On vous en dit plus.

La ville d’Hanau et ses 90 000 habitants se sont réveillés en deuil ce jeudi 20 février. Deux fusillades ont éclaté mercredi soir vers 22 heures (heure locale), faisant neuf victimes, dont l’auteur supposé du massacre.

Ce que l’on sait

Une dizaine de coups de feu” ont été entendu vers 22 heures, aux alentours d’un bar à chicha, rapportent des témoins des attentats à l’AFP. Puis, le suspect se serait dirigé vers un autre quartier de la ville et vers un second bar à chicha.

Arrivé devant le bar, l’homme aurait sonné puis tiré sur les clients présents dans la “zone fumeur“. Selon l’AFP et le journal local Bild, c’est à ce moment-là que cinq personnes auraient été tuées.

La police avait engagé “une chasse à l’homme”. Elle retrouvera le suspect chez lui, mort, quelques heures plus tard. L’auteur présumé n’était pas seul à son domicile, le journal allemand explique qu’à ses côtés, sans vie, se trouvait un Allemand titulaire d’un permis de chasse. La thèse de motivations racistes est avancée, même si le mobile n’est toujours pas connu pour l’heure.

L’extrême droite pointée du doigt

L’hypothèse d’attentats portés par le mouvement d’extrême droite allemande inquiète les autorités. Vendredi 14 février, la police allemande a arrêté 12 membres d’un groupuscule d’extrême droite. Ces derniers avaient pour but de s’attaquer à des mosquées et de reproduire le massacre de Christchurch, aux États-Unis.

Pour plus d’informations, regardez la vidéo ci-dessus.

Source: Lire L’Article Complet