Anne Sinclair se confie sur sa relation avec Dominique Strauss-Kahn et "l'emprise" qu'il avait sur elle

Au cours d’une interview exclusive accordée à nos consœurs du magazine ELLE, la journaliste Anne Sinclair est revenue sur sa relation avec Dominique Strauss-Kahn et sur l’affaire DSK qui a chamboulé sa vie.

En allant à la rencontre d’Anne Sinclair pour l’interviewer sur la sortie de son livre Passé composé (Ed. Grasset), nos consœurs du magazine ELLE ne s’attendaient certainement pas à ce que la journaliste se livre à ce point sur sa vie privée et sur le tourbillon dans lequel elle a été entraînée en 2011 au déclenchement de ce que l’on appelle aujourd’hui « l’affaire DSK »

Galerie: Anne Sinclair, l’histoire d’une vie en images (ELLE)

Cette année-là, Dominique Strauss-Kahn, alors président du FMI, est accusé de viol et de séquestration par Nafissatou Diallo, une employée du Sofitel de New-York. Arrêté et placé en détention, Dominique Strauss-Kahn se retrouve au centre de l’attention médiatique du monde entier. En France le choc médiatique est immense puisque lorsque l’affaire éclate, il est présenté comme le favori de l’élection présidentielle de 2012. Pour DSK la chute est brutale, totale. Anne Sinclair, de son côté, continue de le soutenir, ce qui lui sera reproché par une partie de l’opinion publique. Comment une femme trompée peut-elle soutenir son mari qui est accusé de viol ? Anne Sinclair répond dans les colonnes du magazine ELLE : “On ne laisse pas tomber un homme qui est à terre. Et puis j’étais dans la bataille, je pensais juste à sauter barrière après barrière. Et je n’avais pas de raison de ne pas le croire […] J’étais dans le déni parce que j’étais dans la confiance. Il avait un pouvoir de persuasion très fort ; quand j’avais des soupçons, il les démontait et j’avais envie de le croire. Dominique me connaissait très bien, il savait très bien comment me convaincre. Qu’on m’ait « prévenue », c’est faux ! Quiconque dirait aujourd’hui que j’étais au courant mentirait“.

Les charges à l’encontre de Dominique Strauss-Kahn sont finalement abandonnées en août 2011 mais l’image de l’homme politique est profondément écornée, et le couple qu’il forme avec Anne Sinclair fortement fragilisé à tel point que la journaliste officialise leur séparation en juillet 2012. Et quand on lui demande presque dix ans plus tard quel regard elle porte sur cette période de sa vie, Anne Sinclair fait la part des choses. “J’essaie d’être à peu près équitable, de ne pas tout repeindre aux couleurs d’aujourd’hui ou d’hier. Nous avons eu une période très heureuse, j’ai aimé cette vie et j’ai aimé cet homme“. Même si elle reconnaît que DSK avait une certaine “emprise” sur elle. “J’étais avec lui dans la hantise du désaccord et la crainte de lui déplaire. Alors, était-ce de l‘emprise, je ne sais pas, mais en tous les cas, de la soumission et de l’acceptation”

Découvrez l’intégralité de l’interview d’Anne Sinclair sur ELLE. fr

Source: Lire L’Article Complet