VIDEO. Une journée avec des cascadeurs

Je le dis rarement mais il y a risque d’accident, on le sait, c’est inévitable.”

Brut a pu se rendre sur le tournage du film “Rascals” de Jimmy Laporal-Trésor et plus précisément au tournage d’une scène de cascades, une pratique qui demande beaucoup de temps et de minutie. “Le temps qu’on fasse justement toutes ces petites répétitions pour bien caler avec minutie tout ce qu’il va se passer seconde par seconde dans ce plan, je pense que le plan on va le tourner vers 1 heure du matin, dans 2 heures. Donc il faut vraiment beaucoup de temps de préparation“, explique Jimmy Laporal-Trésor, le réalisateur. “On est obligés de répéter ces choses-là à l’avance parce que sinon, ce n’est plus une cascade, c’est un accident. Donc nous, notre but, c’est d’être très réaliste, de faire croire effectivement qu’il y a une vraie percussion. Et en réalité, on va faire tout ce qu’il faut pour qu’il ne soit pas aussi percuté que ça“, ajoute Cyril Raffaelli, le coordinateur des cascades.

Malte Schwarz, est cascadeur sur le film. Pour lui, “c’est un rêve de gosse” qu’il arrive enfin à réaliser. “J’étais maçon et du coup je cherchais du travail en maçonnerie à l’étranger et je regardais la télé et j’ai trouvé une émission sur une école et du coup, je me suis dit : allez, tiens, j’essaie“, raconte-t-il. Sébastien Seveau, lui aussi cascadeur, insiste sur l’importance de “rester concentré“. 

Source: Lire L’Article Complet