Un si grand soleil (France 2) Fred Bianconi : "Pour Virgile, le pire reste à venir…"

Virgile, le patron de la paillote, se retrouve au cœur d’une intrigue mouvementée. Son interprète, Fred Bianconi, l’ex-flic de la série Engrenages, lève le voile sur la face cachée de son personnage.

Il y a un an, vous enfiliez le tablier de Virgile, le jovial proprio de la paillote. Un petit bilan de saison ?

Fred Bianconi : Je dois avouer que j’ai énormément de plaisir à jouer ce rôle. J’ai des partenaires que j’adore et, côté intrigues, on peut dire qu’avec cette nouvelle arche qui a commencé début octobre, je suis servi !

Où en est donc votre personnage ?

Aux yeux de tous, c’était le type irréprochable, le père parfait, et là, on découvre que c’est un escroc. Un voyou qui a autrefois gagné sa vie en Belgique en arnaquant des personnes qui détournaient des fonds sur le marché gris (canaux de distribution illégaux, ndlr). L’arrivée de ses anciens complices fait ressurgir son passé. Pour Léa (Marthe Fieschi), sa fille, la pilule est dure à avaler. Le pire reste à venir. Virgile se retrouve confronté à la mafia et à la police, qui ne le lâche plus d’une semelle… Ça chauffe pour lui !

À lire également

Un si grand soleil (France 2) Julie Boulanger : “Elsa, finalement, c’est un peu moi !”

Vous vous retrouvez un peu dans l’univers noir de la série Engrenages, cela vous plaît-il ?

C’est vrai. À chaque fois que Virgile enfile sa veste en daim, on sait que ça va chier. Pour un acteur, jouer un personnage à double facette, c’est un vrai bonheur. Je me régale ! 

Un si grand soleil est à suivre du lundi au vendredi à 20h45 sur France 2

Interview C. Dewanckèle

Source: Lire L’Article Complet