Star Academy : Jenifer évoque sa culpabilité par rapport aux autres candidats

Vainqueur de la première saison de la Star Academy en 2001, Jenifer a rapidement ressenti de la culpabilité vis-à-vis de ses anciens camarades, dont le succès était discret comparé au sien.

Jenifer n’a pas toujours été à l’aise avec le statut de vainqueur. En 2001, la chanteuse remportait la première saison de la Star Academy après un parcours salué plusieurs fois par ses professeurs, et des prestations qui lui ont permis de trouver sa place dans le coeur des téléspectateurs. Après le concours, elle s’est rapidement retrouvée en tête des charts, avec un premier album au succès retentissant et aux singles aux succès immédiats. Toutefois, malgré la joie de pouvoir chanter et d’enchaîner les tournées, la jurée de The Voice explique s’être parfois sentie coupable d’un tel succès, et ce vis-à-vis de ses anciens comparses du télé-crochet de TF1.

"Après Star Ac’, en 2002, j’ai culpabilisé du succès par rapport à mes copains, a-t-elle ainsi confié à Télé 7 Jours, en kiosque lundi 6 septembre. Je me répétais, ‘Pourquoi moi et pas eux ?’ Ce sentiment m’a suivi pendant une bonne décennie", a-t-elle admis. Cependant, Jenifer réalise aujourd’hui que ce succès, elle est loin de l’avoir volé. Car si pour elle cela a été rapide, elle a redoublé d’efforts pour rester au sommet. "Mais cette émission ne m’a pas fait de mal car j’ai su aller au-delà. J’ai gagné, oui, avec un album à la clé, oui, mais ensuite il y a eu beaucoup de travail", affirme-t-elle.

Jenifer bientôt de retour dans l’édition All Star de The Voice

Actuellement en train de préparer un nouvel album, Jenifer sera de retour le 11 septembre prochain dans une saison inédite de The Voice, dans une édition All Star, durant laquelle d’anciens coachs vont avoir la lourde tâche de reconnaître d’anciens candidats rien qu’à leur voix, et dire leur nom ainsi que la saison à laquelle ils ont participé. Avec la chanteuse, Zazie, Florent Pagny, Mika et Patrick Fiori auront cette lourde tâche, qui était un pari risqué mais pas effrayant pour l’interprète de Ma Révolution. "Reconnaître, juste à la voix, qui chante et à quelle saison il a participé. Je n’ai pas été si mauvaise", a-t-elle ainsi confié, admettant s’être tout de même parfois trompée.

Source: Lire L’Article Complet