Pourquoi Carole, ex-candidate de Koh-Lanta, a-t-elle été licenciée par son employeur après sa participation ?

Carole Poncelet, ancienne candidate de la saison 15 de Koh-Lanta en 2016 a été licenciée en juillet 2019 pour avoir participé à l’émission. Mais pourquoi ?

Carole Poncelet, ancienne candidate de Koh-Lanta saison 15 diffusée sur TF1 en 2016 a appris une mauvaise nouvelle cet été. Elle a été révoquée par son employeur, Clermont Auvergne Métropole, car elle était en arrêts maladie “parfois rémunérés” et “sans autorisation de cumul d’activité” lorsqu’elle a participé au tournage de l’émission au cours du printemps 2015. La jeune femme était très souvent arrêtée durant des semaines voire des mois par ses médecins. Le tribunal administratif de Clermont-Ferrand l’a donc jugée le 4 juillet dernier et elle ne peut, à présent, plus exercer son rôle d’agent territorial ni de maître nageur au centre aquatique Coubertin de la ville, où elle y travaillait à l’époque.

⋙ Clo de Koh-Lanta amoureuse : elle présente sa compagne (PHOTO)

La jeune femme qui rêvait de participer à l’émission de la Une depuis 10 ans, a sauté sur l’occasion lorsque l’opportunité s’est présentée sans penser aux conséquences. D’après nos confrères de Capital qui ont relayé l’information, la jeune femme ne va pas en rester là et compte bien faire appel de la décision du tribunal administratif. En effet, selon son entourage qui s’est confié au magazine économique, si les médecins lui ont prescrit tant d’arrêts maladie, c’est “parce qu’elle était en contact avec le chlore“. “Plusieurs fois, elle a relancé la métropole pour être reclassée à un autre post“, déclare son entourage. En vain selon eux.

Source: Lire L’Article Complet