Possessor (Canal+ Cinéma) : c'est quoi ce thriller horrifique choc ?

Sensation du dernier Festival international du film fantastique de Gérardmer, où il a reçu le Grand Prix du jury, Possessor, le second film de Brandon Cronenberg, le fils du célèbre réalisateur canadien David Cronenberg, est déconseillé aux âmes sensibles. Ce film choc est diffusé ce soir sur Canal+ Cinéma.

Il n’y a aucun doute là-dessus : Brandon Cronenberg a été biberonné aux films de son paternel, le réalisateur David Cronenberg (Videodrome, Faux-semblants, Crash, A History of Violence…). Il a d’ailleurs fait ses premières armes au cinéma à 19 ans, en travaillant sur les effets spéciaux du film de ce dernier, eXistenZ. Le cinéaste de 41 est imprégné des thèmes cinématographiques chers à son père : la violence, la fusion de l’homme avec la technologie, le pouvoir de la psyché sur le réel… En témoigne son second long-métrage, Possessor qui, après avoir été présenté à Sundance, a fait sensation au dernier Festival international du film fantastique de Gérardmer, présidé cette année par Bertrand Bonello.

  • Mad Max Fury Road : nouvelle bande-annonce

    Télé Loisirs

  • Marc Levy : découvrez l'intégralité de son Interview sans filtre

    Télé Loisirs

  • Pascal Praud confie que Philippe De Villiers l'a appelé après ses propos sur le pastis

    Télé Loisirs

  • "Il est resté muet…" Les proches de Karime Benzema confient qu'ils n'étaient pas dans la confidence de son retour en Bleu

    Télé Loisirs

  • Jacques Vendroux piégé par Anne-Elisabeth Lemoine dans C à vous

    Télé Loisirs

  • Les enfants de Sophie Davant et Pierre Sled dans Vivement Dimanche…

    Télé Loisirs

  • Johnny Hallyday : ce que contient la convention de divorce avec Sylvie Vartan

    Télé Loisirs

  • Lilian Renaud revient sur son burn-out après sa victoire dans The Voice

    Télé Loisirs

  • Sophie Davant : ses enfants

    Télé Loisirs

  • Esprits Criminels : d'où viennent les objets qui décorent le bureau de Penelope Garcia ?

    Télé Loisirs

  • Beethoven – 13 novembre

    Télé Loisirs

  • Didier Deschamps justifie sa sélection de Karim Benzema pour l'Euro 2020

    Télé Loisirs

  • Zinédine Zidane a rapproché Karim Benzema et Didier Deschamps

    Télé Loisirs

  • Aurélien (Mariés au premier regard) "trahi" par la production, il explique pourquoi dans TPMP

    Télé Loisirs

  • Karim Benzema sélectionné par Didier Deschamps pour l'Euro 2020

    Télé Loisirs

  • Glass de Night Shyamalan : quel est le lien avec Split et Incassable ? Le ciné en questions

    Télé Loisirs


  • Mad Max Fury Road : nouvelle bande-annonce
    Mad Max Fury Road : nouvelle bande-annonce


    Télé Loisirs


  • Marc Levy : découvrez l'intégralité de son Interview sans filtre
    Marc Levy : découvrez l'intégralité de son Interview sans filtre


    Télé Loisirs


  • Pascal Praud confie que Philippe De Villiers l'a appelé après ses propos sur le pastis
    Pascal Praud confie que Philippe De Villiers l'a appelé après ses propos sur le pastis


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Corps parasités, esprits aliénés

Porté par Andrea Riseborough (vue dans Oblivion et la série de Canal+ Zerozerozero), et Christopher Abbott dans les rôles principaux, mais aussi Jennifer Jason Leigh et Sean Bean, ce film met en scène, dans un futur proche indéterminé, une organisation secrète qui, au moyen d’une technologie avancée, prend le contrôle d’anonymes pour commettre des meurtres. On suit Tasya Vos (Andrea Riseborough) mère d’un petit garçon, qui travaille secrètement comme tueuse à gages pour l’organisation. Au moyen d’un implant cérébral, elle se glisse dans le corps de n’importe quelle personne et la pousse à tuer, avant de l’obliger à se suicider. Mais les choses se compliquent pour la tueuse lorsqu’elle se retrouve piégée dans le corps d’un de ces “hôtes”, et qu’elle perd le contrôle de sa conscience…

Audacieux et très violent

A la fois thriller cérébral, film gore, et vision SF cauchemardesque d’une société “avancée”, ce Possessor ne laisse pas indifférent. On appréciera – ou pas – sa violence par moments insoutenables, son rythme qui tire un peu en longueur, et son scénario qui fait peu cas de la psychologie de ses personnages (ce qui peut susciter chez le spectateur de vaines interrogations). Mais le film est formellement bluffant, et la mise en scène audacieuse, qui installe une ambiance perturbante, froide et malsaine à souhait, est assez fascinante.

Un film à découvrir sur Canal+

Source: Lire L’Article Complet