Oscarisé et “comblé”, Florian Zeller fait des révélations sur la cérémonie dans C à Vous (VIDEO)

Dans “C à Vous”, Florian Zeller a raconté les coulisses de la cérémonie des Oscars dont les conditions ont été très particulières en cette période de pandémie.

Réalisateur et scénariste du film The Father (adapté de sa pièce de théâtre acclamée Le Fils, ndlr), Florian Zeller a passé une merveilleuse soirée lors des Oscars ce dimanche 25 avril après le triomphe du tout premier film de sa carrière de réalisateur ! Anne-Elisabeth Lemoine l’a reçu dans C à Vous dès le lendemain pour avoir ses premières impressions. “Je suis entièrement comblé. On a commencé la soirée avec l’Oscar du meilleur scénario adapté, et on l’a terminée avec l’Oscar du meilleur acteur pour Anthony Hopkins. Et c’est vrai que j’ai pensé et rêvé ce film, pour lui, avec lui. Donc de pouvoir partager pendant cette soirée cette joie, c’était vraiment quelque chose de fort pour moi“, a confié le cinéaste.

À lire également

Oscars : le twerk inattendu de Glenn Close en pleine cérémonie fait le buzz ! (VIDEO)

Florian Zeller n’a évidemment pas fait le voyage en Californie pour l’occasion, malheureusement. “On était à Paris, parce que les français n’avaient pas l’autorisation d’aller à Los Angeles. Et donc ils avaient créé une sorte de succursale de la cérémonie à Paris. On était quelques nommés, pas beaucoup, et il y avait la même chose à Londres, à Rome et dans différentes villes“, a-t-il expliqué, avant de raconter l’organisation qui avait été pensée par l’Académie américaine afin que le suspense reste intact pour les nommés étrangers.

À lire également

“Taisez-vous !” : Claire Chazal craque face à un Luc Ferry en roue libre (VIDEO)

Il y avait une statuette qui avait vocation à représenter toutes les potentielles statuettes gagnées dans la soirée et on ne savait rien. C’était d’ailleurs troublant parce qu’elle était là et on ne savait pas si on avait le droit de la prendre ou pas (lorsqu’ils ont été déclarés gagnants, ndlr)“, a déclaré Florian Zeller, amusé. 

Hugo Mallais

Source: Lire L’Article Complet