On se serait bien passés de ces remakes de films un peu pourris quand on y pense

Redonner un coup de jeune à des films cultes n’est pas toujours une bonne idée.

La mode de ces dix dernières années ? Reprendre des films ou des séries cultes pour en faire des remakes, à croire que l’industrie cinématographique manque d’inspiration. Et si parfois, cela donne quelque chose de réussi voire de mieux que l’original, comme le reboot de Dune avec Timothée Chalamet qui s’annonce très prometteur, ce n’est pas toujours le cas. Et même souvent d’ailleurs. Alors qu’on vous parlait l’autre fois de ces reboots de séries cultes si pourris que vous les aviez sûrement oubliés, il y en a aussi pas mal du côté des films qu’il aurait mieux fallu ne pas tenter et en voici quelques exemples !

S.O.S Fantômes (2016)

Certes, le film S.O.S Fantômes de 1984 avec Bill Murray a vraiment mal vieilli et il méritait peut-être un bon coup de jeune, mais la version féminine de Paul Feig avec Melissa McCarthy et Kristen Wiig en était une pâle parodie. Cela relevait plus de la comédie potache qui tente de rendre hommage au film culte sans y arriver vraiment. Espérons que le troisième essai, S.O.S Fantômes : L’Héritage, prévu pour 2021, soit le bon !

La Momie (2017)

La Momie de 1999 avec Brendan Fraser n’était pas un remake très réussi du film original de 1932, mais cela restait divertissant et ambitieux pour l’époque. Et puis il y a eu le remake de trop en 2017, avec Sofia Boutella et Tom Cruise en tête d’affiche. Misant tout sur les effets spéciaux et les scènes d’action, le réalisateur Alex Kurtzman semble avoir oublié l’intrigue au passage. Le film a d’ailleurs été très mal accueilli par la critique.

Independence Day (2016)

Le film original de 1996 ne brillait pas par son scénario mais il se démarquait par ses effets spéciaux spectaculaires. Et on ne peut pas dire que la suite de 2016, soit vingt ans plus tard, ait apporté quelque chose de nouveau. Pire, les nouveaux acteurs sont plus fadasses et l’intrigue encore moins crédible. Il n’y a vraiment que les scènes d’action et les effets spéciaux pour rattraper le coup.

Carrie (2013)

Film d’horreur incontournable des années 70, Carrie nous a offert une des performances les plus effrayantes de tous les temps avec Sissy Spacek dans le rôle de la jeune femme. Depuis, l’adaptation du roman de Stephen King a eu le droit à une suite, un téléfilm et un remake en 2013 avec Chloë Grace Moretz et Julianne Moore. Et bien que cette dernière version ne soit pas une honte totale, elle ne réussit pas à capturer le frisson du film de 1976. Stephen King lui-même a déclaré : “Pourquoi en faire un remake alors que l’original était si bon ?”.

Point Break (2015)

Avec Keanu Reeves et Patrick Swayze dans les rôles principaux, Point Break était un film aussi absurde que divertissant et touchant. On ne sait pas vraiment pourquoi on l’apprécie, mais on l’apprécie. Et c’est exactement pour cette raison qu’il ne fallait pas y toucher. Nous n’avions pas besoin d’un autre Point Break, il n’était donc pas surprenant que le remake de 2015 ait été décrit par les critiques comme inutile.

Ben-Hur (2016)

On comprend pourquoi faire un remake de Ben-Hur était très tentant. Il s’agissait du film au plus gros budget réalisé à l’époque, sans compter les 11 Oscars qu’il avait récoltés. Et c’est aussi et surtout la course de chars la plus impressionnante de l’histoire du cinéma. Mais c’est aussi pour cette raison qu’il ne fallait pas retaper cette légende. Timur Bekmambetov a essayé en 2016 et il s’est totalement vautré. Le remake n’arrive pas à la cheville de l’original, même pas à l’orteil.

Fame (2009)

Avec des numéros musicaux contagieux, des personnages conflictuels et des thèmes comme le passage à l’âge adulte, l’avortement ou le suicide, la comédie musicale Fame a inspiré de nombreuses personnes. Et il a fallu que Disney le réadapte dans une version beaucoup plus édulcorée, avec un scénario bien trop simplet et des acteurs peu crédibles. Aussitôt sortie, aussitôt oubliée.

Psycho (1998)

Le thriller psychologique d’Alfred Hitchcock est une pièce emblématique du cinéma. Alors, quand Gus Van Sant a voulu proposer sa propre version en 1998, il a eu trop peur de dénaturer l’original et il a donc proposé un remake qui ressemble comme deux gouttes d’eau au film de 1960. Les seules différences étaient qu’il était en couleur et avec une distribution différente. Bref, c’était totalement sans intérêt et le succès n’a d’ailleurs pas été au rendez-vous.

Source: Lire L’Article Complet