Lara Croft : Tomb Raider (W9) – L'entraînement musclé d'Angelina Jolie

W9 diffuse ce soir le premier opus de la saga Tomb Raider. Dans ce blockbuster inspiré d’un jeu vidéo, l’héroïne est une pulpeuse aventurière. Angelina Jolie, 26 ans à l’époque, lui prête ses courbes et son talent. Anecdotes de tournage…

Jolie, mais pas seulement…

Dès la sortie du jeu vidéo Tomb Raider en 1996, son héroïne devient une icône. Pour l’incarner cinq ans plus tard, plusieurs actrices et mannequins sont envisagées, dont Demi Moore et Rhona Mitra, qui a fait la promotion du jeu en 1997. Mais c’est une Américaine qui décroche le rôle. Pas grâce à sa seule plastique. La Paramount veut une guerrière. Angelina Jolie, 26 ans, est repérée par les producteurs. Elle vient d’incarner une flic obstinée dans Bone Collector et a partagé l’affiche du film d’action 60 secondes chrono, avec Nicolas Cage. Kick-boxing, plongée, aviron, maniement des armes (pistolets, sabre…), Angelina est prête à tout pour le film. Elle assure les cascades “Angelina s’est entraînée comme une folle et s’est mise en danger”, raconte Lawrence Gordon, producteur. Pourtant pas fan du jeu vidéo, l’actrice prend en effet sa mission très au sérieux : “Je ne pouvais pas faire semblant de tirer, courir et réaliser tout ce que fait Lara (…) Chaque jour, c’était comme une course d’obstacles. J’ai fini par y prendre goût.” Dans son salon, elle fait installer un sac de boxe et des barres de musculation pour rester affûtée. Pour une scène, elle saute même en élastique depuis un balcon.

À lire également

Maléfique (6Ter) : Angelina Jolie : “Dans le costume, je faisais peur à mes enfants”

Question de taille

Galerie: James Lafferty (L’Etoffe des héros) : il a bien changé depuis le lancement des Frères Scott (PHOTOS) (Télé Loisirs)

Angelina n’est pas très à l’aise avec les mensurations généreuses du personnage (dont la taille serait due à une fausse manip sur ordinateur). La prod va pourtant lui demander de porter un soutien-gorge rembourré qui la fera passer du 90C au 90D, afin de ressembler au plus près à son double numérique. Elle avait alors une crainte : “Que des petites filles aient envie de se faire poser des implants mammaires pour lui ressembler.”

Père et fille à l’écran

Dans le jeu, les parents de Lara Croft sont en vie, même si on ne les voit jamais. Dans le film et sa suite dirigés par Jan de Bont, sa mère est morte dans un crash d’avion et son père a disparu au Cambodge. Ce dernier est incarné par Jon Voight, le vrai papa d’Angelina Jolie. Lors du tournage, les deux viennent de se réconcilier après des années de fâcherie. “On était nerveux, confie l’actrice. Mais on oublie tout quand on regarde son père droit dans les yeux et qu’il est en train de dire qu’il est fier de sa fille, qu’il l’aime. Il le pensait vraiment.”

À lire également

PHOTOS – Angelina Jolie, une actrice abonnée aux rôles musclés

Des liens avec le Cambodge

Au Cambodge, durant le tournage, Angelina prend conscience du danger lors d’une scène sous une cascade : “On m’a dit de rester d’un côté précis de l’eau, car l’autre n’avait pas été déminé.” Elle découvre alors les séquelles des crimes des Khmers rouges. Un déclic qui la pousse vers l’engagement humanitaire. Après le tournage, elle contacte le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés et se rend dans les zones en crise. En 2002, elle retourne au Cambodge et adopte son premier enfant, Maddox. Le pays, lui, a profité de la notoriété du film : des restaurateurs locaux proposent même des plats et des cocktails faisant référence à Lara Croft et un temple porte le nom d’Angelina Jolie.

Lara Croft : Tomb  Raider est diffusé jeudi 15 octobre à 21h050 sur W9.

Gaëlle Guitard

Source: Lire L’Article Complet