Jeux interdits sur C8 : comment Brigitte Fossey, 5 ans, a été choisie pour ce film

“Jeux interdits” diffusé ce soir sur C8 marquait les premiers pas à l’écran de Brigitte Fossey, âgée de 5 ans et demi seulement. Comment a-t-elle obtenu ce rôle marquant ? Retour sur la belle histoire des débuts d’une grande comédienne.

Tout commence grâce à une petite annonce et à un pari pour la carrière de Brigitte Fossey. La mère et la tante de la petite fille avaient en effet vu une annonce dans le journal local. L’annonce recherchait une fille plus âgée, et toutes deux avaient fait le pari qu’elle pourrait être prise.

Lors de leur arrivée au casting, les deux femmes se seraient finalement dégonflées, mais Brigitte Fossey aurait alors insisté pour participer. On connait la suite ! Elle est choisie par René Clément pour incarner la petite Paulette de Jeux interdits, aux côtés de Georges Poujouly.  L’intrigue de ce drame se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale.

La guerre à hauteur d’enfant en 10 films, de Jojo Rabbit à La Vie est belle 

Née à Tourcoing en 1946 de parents professeurs, Brigitte Fossey a connu des débuts précoces au cinéma puisqu’elle n’avait que 5 ans et demi lors du tournage de Jeux interdits en 1951. La petite fille n’est pas seulement précoce en tant que comédienne : elle a appris à lire et écrire à l’âge de 3 ans et demi… Lorsqu’elle a eu l’opportunité de travailler sur ce film, elle lisait déjà couramment et a lu le scénario toute seule !

  • Aviez-vous remarqué ? The Dark Knight Rises

    Allocine

  • Cruella Bande-annonce VF

    Allocine

  • Give Me Five – Sylvester Stallone

    Allocine

  • Anne Fontaine, Naomi Watts Interview 3: Perfect Mothers

    Allocine

  • Les Gardiennes : Nathalie Baye et Laura Smet ensemble pour la première fois au cinéma

    Allocine

  • Les Gardiennes : Nathalie Baye revient sur le travail de préparation

    Allocine

  • Les Gardiennes Bande-annonce VF

    Allocine

  • Ocean's Twelve Bande-annonce VO

    Allocine

  • Perfect Mothers Bande-annonce VO

    Allocine

  • Man of Steel Bande-annonce VO

    Allocine

  • Wonder Woman 1984 par Gal Gadot et Patty Jenkins : une suite inspirante et pleine de défis

    Allocine

  • Faux Raccord N°9 – "Star Wars – Episode IV"

    Allocine

  • Les Marches du Pouvoir Bande-annonce VO

    Allocine

  • Spirit : l'indomptable Bande-annonce VF

    Allocine


  • Aviez-vous remarqué ? The Dark Knight Rises
    Les petits détails des plus grands films : "Aviez-vous remarqué ?" conclut la trilogie du Chevalier Noir de Christopher Nolan…


    Allocine


  • Cruella Bande-annonce VF
    Londres, années 70, en plein mouvement punk rock. Escroc pleine de talent, Estella est résolue à se faire un nom dans le milieu de la mode. Elle se lie d’amitié avec deux jeunes vauriens qui apprécient ses compétences d’arnaqueuse et mène avec eux une existence criminelle dans les rues de Londres. Un jour, ses créations se font remarquer par la baronne von Hellman, une grande figure de la mode, terriblement chic et horriblement snob. Mais leur relation va déclencher une série de révélations qui amèneront Estella à se laisser envahir par sa part sombre, au point de donner naissance à l’impitoyable Cruella, une brillante jeune femme assoiffée de mode et de vengeance …


    Allocine


  • Give Me Five – Sylvester Stallone
    5 choses étonnantes à savoir sur l'interprète de Rocky et Rambo…


    Allocine

VIDÉO SUIVANTE

Brigitte Fossey s’est d’ailleurs passionnée pour la littérature très jeune grâce à sa première expérience au cinéma. Elle a ensuite fait le conservatoire, suivi les cours de Tania Balachova et les stages de Lee Strasberg. Elle considère René Clément comme “son pygmalion d’enfance”. 

Précisons, pour l’anecdote, que les parents de la petite Paulette, que l’ont voit disparaître au début du film lors des bombardements de juin 1940, sont incarnés par les parents de Brigitte Fossey. A l’époque, René Clément avait préféré retranscrire à l’écran le véritable cadre familiale de la toute jeune actrice pour la mettre en confiance et lui faire comprendre qu’il ne s’agissait pas de la réalité mais bien de cinéma.

Jeux interdits a valu à Brigitte Fossey un prix d’interprétation au prestigieux Festival de Venise. Jeux interdits a également décroché le Lion d’or en 1952, et l’Oscar du meilleur film étranger en 1953.

Source: Lire L’Article Complet