Game of Thrones saison 8 : Les showrunners défendent la scène controversée du viol de Daenerys

Les showrunners de Game of Thrones ne sont pas d’accord avec George R.R Martin concernant cette scène de Daenerys !

C’est une scène qui a beaucoup choqué les fans de Game of Thrones ! On parle bien entendu du viol conjugal dont est victime Daenerys lors de sa nuit de noces avec Khal Drogo dans la saison 1. Une séquence éprouvante qui a profondément marqué les acteurs. Pour preuve, Emilia Clarke avait déclaré s’être sentie “totalement débordée par ses émotions, sans savoir ce qu’elle devait faire” alors que Jason Momoa bouleversé avait de son côté “beaucoup pleuré”. Un souvenir douloureux qui aurait pourtant pu être évité comme l’avait souligné l’auteur de la saga fantastique George R.R Martin : “Ce n’est pas un viol dans mon livre, et ce n’est pas un viol dans la scène telle que nous l’avons filmée avec Tamzin Merchant (le pilote). C’est une séduction“.

Alors pourquoi David Benioff et D.B. Weiss ont-ils finalement changé d’avis et transformé cette scène en viol ? Les showrunners ont récemment tenu à clarifier les choses. Pour ce faire, ils ont d’abord rappelé que contrairement aux livres où Daenerys est âgée de 13 ans, la Mère des Dragons est plus vieille dans la série. “C’est une fillette [dans les livres] qui est absolument terrifiée par ce seigneur de guerre barbare avec qui elle est mariée, c’est la dernière chose au monde qu’elle veut, mais d’une manière ou d’une autre, à la fin de cette nuit de noces, elle semble avoir une relation sexuelle complètement joyeuse avec lui”. Avant de conclure : “Cela n’avait aucun sens pour nous”. Surtout que comme le souligne ensuite D.B Weiss, Khal Drogo viole Daenerys à plusieurs reprises dans les livres, avant que leur relation ne commence réellement à évoluer. “Nous n’avions tout simplement pas assez de temps pour accéder à l’esprit du personnage. Ça tourne trop vite“. Découvrez également quelle scène dégoûtante de Game of Thrones a fait vomir les acteurs lors du tournage.

Source: Lire L’Article Complet