Emily in Paris (Netlfix) : "Un aspect de la série échappe au public français" selon Philippine Leroy-Beaulieu

Depuis le lancement sur Netflix début octobre, “Emily in Paris” ne cesse de faire réagir le public français, qui pointe du doigt les clichés véhiculés par la série. Selon Philippine Leroy-Beaulieu, l’interprète de Sylvie Grateau dans la création de Darren Star, un aspect important de la série n’est pas assez souligné par les téléspectateurs.

Difficile d’échapper au phénomène. Le 2 octobre dernier, Netflix dévoilait la première saison d’Emily in Paris, portée notamment par Lily Collins. Signée Darren Star (le créateur de Sex and the City), la série suit les péripéties d’une jeune américaine de Chicago qui doit déménager à Paris suite à des décisions professionnelles. Emily va se heurter aux différences de culture et de mentalités entre les deux pays, tout en gérant sa vie sentimentale. 

À lire également

Emily in Paris (Netflix) : Qui est Lucas Bravo, l’acteur qui incarne Gabriel ?

La situation a rapidement suscité de nombreuses réactions auprès du public français. Ce dernier pointe du doigt les clichés véhiculés par la série sur la capitale, tant sur son apparence que sur les comportements des Parisiens. Philippine Leroy-Beaulieu, l’interprète de Sylvie Grateau dans Emily in Paris, a évoqué avec nous ces critiques récurrentes. Selon l’actrice, le public français n’aborde peut-être pas la série sous le bon angle, en oubliant de voir certains aspects. “Jusqu’à l’âge de 11 ans je vivais à Rome et je suis ensuite arrivé à Paris. Je comprends les Français pas du tout comme ils se comprennent eux-mêmes. Je les vois aussi avec un regard plus extérieur, et c’est vrai qu’il y a quelque chose d’assez drôle dans leur réaction vis à vis d’Emily in Paris. En réalité, on a l’impression qu’un élément n’est pas vu par les Français, et qui est simple. La série se suit à travers les yeux d’Emily, qui vient d’arriver à Paris. Évidemment qu’elle ne va pas commencer par aller dans la banlieue ! Moi quand j’arrive à New-York pour la première fois, ce que je fais c’est aller à Central Park, voir l’Empire State Building, la statue de la Liberté, le musée Guggenheim… Je ne vais pas dans le Bronx ! Je ne comprends pas pourquoi cet aspect échappe au public français“, explique l’actrice. 

À lire également

La Flamme (Canal+) Jonathan Cohen : “Jouer un personnage de télé-réalité, on ne peut pas rêver mieux !”

Philippine Leroy-Beaulieu fait également le parallèle avec Sex and the City, également créée par Darren Star. “Lorsqu’il a écrit cette série, qui a été adorée par les Français d’ailleurs, il s’agissait de filles sublimes, incroyablement bien habillées qui se baladaient sur la 5ème avenue. Tout New-York était propre, il n’y avait pas d’images du Bronx, on ne voyait pas d’endroits vraiment crades… Pourtant, ça n’a empêché personne d’être fasciné par les problématiques importantes que ces filles soulevaient entre elles. Là, Darren fait la même chose avec Paris, et on ne l’accepte pas“, souligne-t-elle. Philippine Leroy-Beaulieu tient également à mettre en avant l’approche de Darren Star sur Emily in Paris : “Il met le doigt sur beaucoup de choses, à la fois du côté américain et du côté français, sans jamais prendre parti. Le thème de cette série, c’est aussi la tolérance culturelle“, conclut-elle. 

Emily in Paris est disponible sur Netflix depuis le 2 octobre 

Aurélien Gaucher 

Source: Lire L’Article Complet