Cinéma : l’enfance de Calamity Jane, la première féministe

Au temps des pionniers et de la conquête de l’Ouest, des familles entières partaient, espérant une vie meilleure, bravant de nombreux dangers. Il fallait être courageux et plein de ressources, comme Martha Jane, adolescente aussi rusée qu’effrontée. “J’ai découvert que Martha Jane avait fait la route de l’Oregon, ça m’a tout de suite déclenché l’idée de cette situation où une gamine découvre la vie des garçons parce que son père a un accident”, explique le réalisateur du film d’animation Calamity Jane, une enfance de Martha Jane Cannary Rémi Chayé, en salles mercredi 14 octobre.

Calamity, éprise de liberté

La vraie Martha Jane est née vers 1850 dans le Missouri, aux États-Unis. On la surnomme très vite “Calamity” car elle était éprise de liberté et ne faisait rien comme les autres femmes. C’est sur la route des pionniers qu’elle comprend qu’il lui faudra se battre toute sa vie pour exister dans un monde d’hommes. Dans le film, rejetée par les siens, la jeune Martha Jane quitte le convoi et sa famille direction l’Ouest, où elle croisera des aventuriers et des chercheurs d’or. Ces rencontres façonneront la future Calamity Jane, faisant d’elle une héroïne du Far West.

  • JT de 12/13 du mardi 13 octobre 2020L’intégrale
  • 1 Grippe : la campagne de vaccination démarre
  • 2 Coronavirus : de nouvelles restrictions en France ?
  • 3 Coronavirus : le couvre-feu, une méthode qui se développe
  • 4 Coronavirus : point d’étape sur le vaccin
  • 5 Coronavirus : les hôpitaux prêts à faire face à une seconde vague
  • 6Crise sanitaire : les entreprises de l’évènementiel en péril
  • 7 Emploi : la réussite des territoires zéro chômeur
  • 8 Chauffage : une variante écologique du fioul
  • 9 Tempête Alex : la Brigue survit grâce à la solidarité
  • 10 Bretagne : une épicerie ambulante au service des publics isolés
  • 11Dinosaure : le squelette de Big Sarah fait des envieux

Source: Lire L’Article Complet