Chez moi sur Netflix : après La Plateforme, découvrez l'autre thriller espagnol angoissant

Après La Plateforme, un nouveau thriller espagnol a débarqué sur Netflix le 25 mars dernier : Chez Moi, un parfait divertissement machiavélique et bien construit à voir en cette période de confinement.

ÇA PARLE DE QUOI ?

Quand un publicitaire au chômage décide d’espionner les nouveaux occupants de son ancien domicile, la situation tourne vite au cauchemar.

Disponible sur Netflix depuis le 25 mars 2020.

ÇA RESSEMBLE A QUOI ?

POURQUOI ON VOUS LE CONSEILLE

Réalisé par les frères Alex et David Pastor, Chez Moi (Hogar, en VO) est un film espagnol disponible sur Netflix qui devrait plaire à celles et ceux qui ont aimé La Plateforme. En cette période de confinement, ces deux thrillers angoissants narrent la descente aux enfers d’un homme en proie à un conflit intérieur avec un fond de critique sur la lutte des classes. Si La Plateforme prend le parti d’une introspection dystopique et futuriste voire fantastique à certains moments, Chez Moi est plus rationnel avec un personnage principal à la moralité douteuse qui glace le sang.

Javier Muñoz (Javier Gutiérrez) est un ancien publicitaire qui s’est taillé une grande réputation avec des réclames pour des produits ménagers avec le slogan “La vie que vous méritez”. Son quart de gloire étant passé, Javier est désormais au chômage depuis un an et à force d’entretiens d’embauches ratés, il se voit obligé de vendre sa luxueuse et d’emménager avec sa famille dans un appartement de location. Psychologiquement perturbé, Javier n’accepte pas sa situation et décide d’espionner les nouveaux occupants de son ancien domicile avec le jeu de clés qu’il a gardé.

La situation vire au cauchemar lorsque Javier utilise la faiblesse de Tomás (Mario Casas), un ancien alcoolique, pour détruire sa vie et lui voler jusqu’à sa propre existence. Pris d’une folie obsessionnelle, Javier ne recule devant rien, accident, meurtre et aide au jardinier pédophile, pour retrouver son statut privilégié et se faire une place auprès de la famille de Tomás en se rapprochant de son épouse Lara (Bruna Cusí) et sa fille Mónica (Iris Vallés). Minutieux et machiavélique, Javier exécute son plan avec une réussite désarmante et presque irréaliste.

Comme la plupart des thrillers espagnols, Chez Moi bénéficie d’une écriture soignée et d’un scénario solide. Avec une mise en scène classique et efficace, ce film ne révolutionne pas le genre mais réussit à mener l’intrigue jusqu’au bout malgré quelques longueurs et une mise en place tardive. Mais à l’instar de La Plateforme, Chez Moi reste un divertissement agréable et intriguant à voir en cette période.

Source: Lire L’Article Complet