"C’était un fiasco" : Alexia Laroche-Joubert revient sur le lancement raté de la Star Academy sur TF1 (VIDEO)

Ce jeudi 8 avril, Alexia Laroche-Joubert était invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste. La célèbre productrice a notamment évoqué la Star Academy, diffusée pour la première fois en 2001 sur TF1.

Nostalgie quand tu nous tiens. À l’occasion de la diffusion de Loft Story, 20 ans après sur C8, Cyril Hanouna et les chroniqueurs de Touche pas à mon poste sont revenus sur les émissions de téléréalité qui ont marqué les Français. Seulement quelques mois après le lancement de Loft Story sur M6, TF1 avait donné le coup d’envoi de la Star Academy, alors produite par Alexia Laroche-Joubert. Invitée sur le plateau de TPMP ce jeudi 8 avril, l’ancienne directrice du château de Dammarie-les-Lys s’est confiée sur les débuts difficiles du télé-crochet. “C’était un fiasco“, a-t-elle déclaré, avant de raconter une étonnante anecdote.

  • Jean-Luc Reichmann très touché par un épisode de Léo Mattei sur le handicap

    Télé Loisirs

  • Loft Story : Steevy dévoile avoir gardé la cicatrice d'une fan surexcitée !

    Télé Loisirs

  • Jean-Luc Reichmann affecté par la Covid-19 donne des nouvelles

    Télé Loisirs

  • Les larmes de Slimane dans La Boite à Secrets

    Télé Loisirs

  • Ondine

    Télé Loisirs

  • Exclu. Bienvenue chez vous by Stéphane Plaza : l'animateur de M6 présente son magazine

    Télé Loisirs

  • Dîners clandestins : Franck Riester dément fermement toute participation

    Télé Loisirs

  • Koh-Lanta : comment les aventuriers font-ils pour garder un semblant d’hygiène ?

    Télé Loisirs

  • Poly

    Télé Loisirs

  • Léo Mattei : Jean-Luc Reichmann tourne-t-il lui-même les scènes en moto ?

    Télé Loisirs

  • Nathalie Marquay : sa belle histoire avec Jean-Pierre Pernaut

    Télé Loisirs

  • Camille Lellouche se confie sur une période difficile de sa vie : "J'ai sombré"

    Télé Loisirs

  • Ahmed Sylla évoque la mésaventure avec son âne qui aurait pu très mal tourner dans Nos terres inconnues

    Télé Loisirs

  • Affaire des dîners clandestins : un serveur témoigne dans TPMP et révèle qui y aurait participé

    Télé Loisirs

  • Les tendres confidences de Thomas Dutronc sur son père

    Télé Loisirs


  • Jean-Luc Reichmann très touché par un épisode de Léo Mattei sur le handicap
    Jean-Luc Reichmann très touché par un épisode de Léo Mattei sur le handicap


    Télé Loisirs


  • Loft Story : Steevy dévoile avoir gardé la cicatrice d'une fan surexcitée !
    Loft Story : Steevy dévoile avoir gardé la cicatrice d'une fan surexcitée !


    Télé Loisirs


  • Jean-Luc Reichmann affecté par la Covid-19 donne des nouvelles
    Jean-Luc Reichmann affecté par la Covid-19 donne des nouvelles


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Pourquoi ils ne chantent pas vos gamins ?

À son lancement, la Star Academy n’attirait pas beaucoup de téléspectateurs. Les audiences du programme étaient tellement faibles qu’Alexia Laroche-Joubert avait proposé à à la première chaîne de rembourser les primes diffusés chaque samedi soir. “Je me suis retrouvée en réunion avec tout l’état-major de TF1 et Stéphane Courbit, le patron d’Endemol. […] Ils avaient deux mois et demi de diffusion et on leur a dit : ‘Écoutez, on est désolés, on va passer en deuxième partie de soirée et on va vous rembourser'”, s’est remémorée la productrice. Mais c’était sans compter sur l’intervention de Patrick Le Lay, ancien patron de TF1. “Il est arrivé et a dit : ‘Il y a un truc que je ne comprends pas. Ce sont des chanteurs, pourquoi ils ne chantent pas vos gamins ?’ En fin de compte, l’erreur qu’on a faite c’est qu’on sortait du Loft et on faisait une téléréalité là où c’était une école de chant. On est sortis de cette réunion et on a dit aux candidats : ‘Vous allez chanter’. C’est là que la magie a opéré“, a poursuivi la directrice de de la société Adventure Line Productions.

Les stars internationales n’étaient pas payées

Si la Star Academy a fini par séduire le public, c’est notamment grâce à la présence de célébrités internationales, qui acceptaient de chanter avec les candidats. Ces dernières ne recevaient d’ailleurs aucun cachet. “Elles n’étaient pas payées. Ce n’est plus possible maintenant parce qu’à l’époque les maisons de disque avaient beaucoup d’argent, a expliqué Alexia Laroche-Joubert. Quand Madonna venait il y avait 40 personnes, quand c’était Stevie Wonder il y en avait 80. C’était un coût énorme pour les maisons de disques mais il y avait une telle audience. Ça faisait de l’achat de disques donc c’était important pour leur promotion. Et il y avait la qualité de production qui rassurait aussi beaucoup les Américains.

Source: Lire L’Article Complet