"Bond Symphonique" : les tubes de l’agent 007 sur la scène du Grand Rex ce week-end

Alors que Billie Eilish vient tout juste de dévoiler No Time To Die, la chanson-titre du prochain James Bond, le Grand Rex offre les 14 et 15 février une piqûre de rappel aux fans de 007. Du James Bond Theme signé Monty Norman à 007 Spectre, les cinquante musiciens et deux chanteurs des orchestres Colonne et Musidrama vont passer en revue ces titres qui ont accompagné le plus célèbre des agents britanniques depuis 1962.

Diamonds are forever, Goldeneye, Skyfall, Live and let die… chaque film de James Bond a laissé une trace musicale indélébile avec des titres signés ou interprétés par les plus grands, de Shirley Bassey à Adele, des Wings à Sam Smith ou Madonna. Les musiciens qui vont en interpréter la version symphonique au Grand Rex ne boudent pas leur plaisir :

Ce qui est chouette c’est qu’en jouant, on voit dans notre tête les images des filmsPierre Dandin Tromboniste de l’orchestre Musidrama

Mais LE thème qui accompagne chaque aventure de 007 et que Samuel Sené fredonne en dirigeant les répétitions de ces concerts exceptionnels, est signé Monty Norman. Le compositeur britannique l’a créé pour James Bond contre Dr No en 1962 à partir de Nightmare, une chanson composée par Artie Shaw en 1938. Mais c’est John Barry qui a orchestré ce James Bond Theme tout en en dirigeant la première interprétation. Barry deviendra d’ailleurs le compositeur attitré de la franchise durant de nombreuses années, jusqu’à sa mort en 2011.

Le talent de John Barry est dans cette façon qu’il a d’exploser les cordes. Ça donne de la grandeur à des mélodies simplesSamuel SenéChef d’orchestre

C’est ce qui explique que la BO de James Bond ait traversé les années pour être identifiable aux premières notes : L’esprit James Bond, explique le chef d’orchestre, c’est le mélange entre de la musique dite classique, symphonique donc héritière de la première moitié du 20e siècle avec une présence swing, entre jazz et rock, apportée par la batterie et la guitare”.

Au programme de ces deux concerts au Grand Rex 24 titres en version symphonique dont Goldfinger, Diamonds are forever, Goldeneye, Skyfall, Live and let die, Die another day, The living daylights, A view to a kill, You Only Live Twice, Nobody Does It Better

Source: Lire L’Article Complet